Pape Diop

Le président de la Convergence démocratique Bokk Gis-Gis est estomaqué par la sortie de l'actuel ministre d'Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Mahammed Boun Abdallah Dionne, qui disait, dans une récente interview, que "la majorité des pays dans le monde ne voit pas leurs mandats présidentiels limités''. Selon l'ancien compagnon d'Abdoulaye Wade, "c'est totalement faux, car il y a plus de 120 sur plus de 180 pays où la limitation de mandats est effective''.

Dans ce même ordre d'idées, il dit que des exemples ne doivent pas être pris sur des pays comme la Côte d'Ivoire ou le Cameroun. "Ces deux pays, il faut le préciser, ne sont pas des exemples par rapport notre pays, en matière de démocratie'', déclare Pape Diop. Qui a reçu, hier matin, le collectif Noo Lnk qui prépare sa grande marche pacifique de ce vendredi 28 février.

Cette sortie de Mahammed Boun Abdallah Dionne, toujours selon l'ancien maire de Dakar, prouve encore que le régime est en train de baliser le terrain pour un troisième mandat et vise même plus loin. Le libéral compte, en outre, manifester le soutien de la Convergence démocratique Bokk Gis-Gis au combat que mène le collectif, particulièrement pour la libération de Guy Marius Sagna.

Nous vous recommandons

Politique

GESTION PANDEMIE : Macky Sall organise la résilience

Enqueteplus