PDS

Par , publié le .

Politique

 

Le Parti démocratique sénégalais (PDS), dans un communiqué, dit suivre »˜’avec beaucoup de peine la situation actuelle du pays ». »˜’Le PDS constate des violences ayant occasionné la mort de certains de nos compatriotes et des scènes de pillage et de destruction de biens publics et privés dans certaines localités du pays.

Une situation que le PDS voulait faire éviter à  notre pays depuis le début, en demandant la non-levée de l’immunité parlementaire du député, dans un communiqué signé par le frère secrétaire général national Maître Abdoulaye Wade », rappelle le PDS dans sa note.  Le parti du Pape du Sopi dit s’opposer »˜ »vigoureusement à  toute tentative de musellement ou de liquidation d’un opposant par des méthodes non-conventionnelles qui ternissent l’image de notre démocratie acquise de haute lutte durant des décennies ». 

Aussi, il »˜’appelle le régime en place à  la sérénité et la population sénégalaise à  la retenue ». Le PDS condamne, à  cet effet, la violence notée et »˜’dénonce avec force le recrutement inadmissible de nervis par le régime en place pour casser des manifestants ». Il exige ainsi une enquête sur la question et des sanctions vigoureuses à  l’encontre de toutes les personnes impliquées dans le recrutement et dans la mise en service de ces nervis.  »˜’Le PDS exige la libération immédiate de tous les prisonniers politiques et le retour sans délai dans le pays de Karim Wade, exilé de force au Qatar ». Il annonce la reprise de ses activités au sein du Front de résistance nationale (FRN).

 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut