Présidentielle 2019 Idrissa Seck déroule son programme

Présidentielle 2019 Idrissa Seck déroule son programme

Rewmi Le 2018-04-16  Source

Le Président du parti Rewmi a présidé, ce weekend, le séminaire programmatique des cadres dudit parti. Une occasion pour Idrissa Seck de présenter son programme de gouvernance.

Idrissa Seck a présenté ce week-end Saly les grands axes et les principales mesures de son programme pour la présidentielle de 2019. De l'éducation la santé, en passant par la justice, le patron de Rewmi a exposé le contenu des chantiers prioritaires qui composent le coeur de son projet de gouvernance. Sur le parrainage, Idrissa Seck a promis d'empêcher le vote de la loi et a appelé les populations se soulever pour s'opposer cette loi.

« Si Macky viole la Constitution, nous le dégagerons »

«Je lance un appel solennel l'Etat et la société civile qui veut chercher renouer les fils d'un dialogue rompu. Moi, en ce qui me concerne, je ne dialoguerai pas avec Macky parce que sa parole n'est pas crédible. Il n'honore pas ses engagements. En revanche, la société civile a la possibilité de lui dire de faire ce qu'il doit faire, c'est--dire de ne pas violer notre constitution, de ne pas instaurer ce parrainage. Je vais Paris mais je vais écourter mon voyage pour revenir le 17 avril. Et le 19 avril, nous allons assiéger l'Assemblée nationale pour dire non au parrainage et Le 19 avril nous sortirons tous nombreux. Nous ne voulons pas brûler notre pays. On ne va pas se confronter aux forces de l'ordre, mais nous resterons déterminés et nous serons nombreux porter nos brassards l'Assemblée nationale. On ne laissera pas passer ce parrainage. Si Macky Sall viole la constitution du Sénégal, nous le dégagerons. Que Macky se rappelle de l'histoire de 2012, l'aveuglement d'alors d'Abdoulaye Wade face la détermination de la jeunesse, en particulier du mouvement Y en marre».

«Si je suis élu, je quitte le Conseil supérieur de la magistrature»

«Si je suis élu en 2019, je ne présiderai plus au Conseil supérieur de la magistrature (Csm). Cependant, je ne veux pas non plus d'un gouvernement des juges. Je veux un Csm dont la composition sera réaménagée, remaniée. Les juges ne seront plus seuls entre eux. Car j'ai fait un constat. En dehors d'un seul cas, je pense que c'est une greffière Aminata Ndiaye, aucun magistrat n'est sanctionné. Il faut ajouter l'indépendance de la magistrature leur responsabilité. C"est dire que les juges, s'ils ne font pas bien leur travail, doivent être sanctionnés. Car enfermer Khalifa Sall et aller boire son thé, exiler Karim qui est gracié et aller boire son thé, ce n'est pas normal.»

«Je vais instaurer une gestion juste, efficace et ambitieuse ».

«Je souhaite inaugurer dans notre pays l'ère d'une gestion juste, efficace et ambitieuse. Parce que les notions de gouvernance vertueuse sont vagues. ?a ne veut rien dire. Nous devons être justes, ne pas donner la fourmi la part de l'éléphant. Parce que la fourmi sera écrasée, l'éléphant sera fâché et cassera la porcelaine. Il faut être juste et surtout efficace».

«Je mettrai en place un conseil supérieur de l'Education»

«Je vais considérer l'éducation comme le secteur prioritaire. Je ne la confierai pas un ministre ni un Premier ministre. Je mettrai en place un conseil supérieur de l'Education. On en a plus besoin que d'un conseil supérieur de la magistrature. Ce conseil sera présidé par le Président de la République. Il inclura les meilleurs recteurs d'université, les meilleurs proviseurs, les meilleurs directeurs de collèges, les meilleurs directeurs d'écoles élémentaires et d'écoles maternelles ou de cases des tout-petits. Ce n'est pas tout. J'ai décidé d'augmenter la pension des anciens combattants et le traitement médical des blessés de guerre. Nous veillerons ce que nos soldats soient dans les meilleures conditions de travail ».

Palm Beach lui ferme ses portes, Idy accuse le régime

«Le régime a tenté d'empêcher cette réunion. Les autorités ont exercé des pressions sur les réceptifs hôteliers de Saly, y compris les propriétaires de domiciles privées que nous avions réservées pour accueillir nos hôtes étrangers et dont les contrats ont été annulés pour motif de travaux. Alors que les maisons avaient été visitées et étaient même dans un excellent état.

Khady Thiam COLY

→ Lire l'article au complet sur Rewmi



Nous vous recommandons

Politique

Presentation Du Live "le Senegal Au Cur", Mardi

Seneweb