RETRAIT DU SENEGAL DE LA ZONE CFA : Le "non, mais'' de Madické Niang

RETRAIT DU SENEGAL DE LA ZONE CFA : Le "non, mais'' de Madické Niang

Enqueteplus Le 2019-02-12  Source

Le retrait du Sénégal de la zone Cfa n'est pas souhaité par Me Madické Niang. Pour le candidat la présidentielle, sortir du franc Cfa, c'est aller vers l'aventure.

Le président de la coalition Madické2019 ne souhaite pas une sortie du franc Cfa. Par contre, il est pourune monnaie forte, unique de la Cedeao. Et celle-ci, dit-il, peut s'appeler le franc Cfa. "En tant que ministre des Affaires étrangères, j'avais mené beaucoup de démarches, sur la base d'instructions de mon président, pour que nous ayons cette monnaie unique. Aujourd'hui, les négociations sont très avancées", informe Me Madické Niang.

A l'en croire, beaucoup de pays devaient commencer rejoindre la zone Cfa. Car, pour que cette communauté soit ouverte et attrayante, il faut une monnaie unique.

"Mais je ne suis pas d'accord avec les conditions dans lesquelles nous sommes liés avec la France. Nous devons les réviser. Ceux qui veulent nous amener sortir du Cfa veulent nous amener l'aventure. Il faut réclamer toutes les formes juridiques qui sont dans les banques françaises et essayons d'avoir notre souveraineté monétaire", poursuit le candidat.

A son avis, l'Afrique doit être un marché unique. Il faut commencer par les régions et, après, aller vers l'Union africaine (Ua). "Je suis très attaché l'intégration africaine. Je viens de nommer un président de commission qui est chargé de la question de l'intégration africaine. Mais, une chose est sûre: sortir de la zone Cfa sans avertir les autres pays, c'est aller vers l'aventure", prévient-il.

VIVIANE DIATTA

Nous vous recommandons