Macky Sall Invite L'amée à Acquérir De Nouvelles Capacités

Par , publié le .

Société

Le président de la République Macky Sall a invité l'armée, vendredi à Dakar, à s'inscrire dans la prospective et à se préparer en conséquence à acquérir de nouvelles capacités.S'exprimant lors de la célébration de la journée des Forces armées, Macky Sall a cité, à cet égard, les ''interventions dans les situations de catastrophes''.

‘' En effet, les forces armées sont la seule force structurée et disciplinée pouvant être immédiatement mobilisée en situation d'urgence'', a souligné le chef de l'Etat qui a plaidé pour que l'armée prenne en charge aussi la vulgarisation des valeurs civiques. 
‘'J'attends que le Service civique national, avec le soutien des forces armées, dépasse les activités de vacance, pour devenir un organe d'encadrement de la jeunesse qui devra, pendant un temps déterminé, servir bénévolement la patrie dans le cadre d'un service civique'', a expliqué Macky Sall.

Il a affirmé que la nation ''attend tout de son armée, qui doit en permanence, se porter à la pointe de tout combat que mène le Sénégal''.

''Ainsi, parallèlement à ses missions traditionnelles, l'armée est devenue un outil de développement et de bien-être social. A cet égard, le rôle du génie militaire dans la construction et la réhabilitation d'ouvrages à caractère économique ou social est suffisamment révélateur'', a souligné Macky Sall. 
Sur cette lancée, il a indiqué que le génie militaire peut apporter à son plan de désenclavement, d'aménagement de terres cultivables et de digues anti-sel et a décidé de l'équiper en conséquence et de manière substantielle.

Saluant la contribution de l'armée dans la santé publique, le président Sall a demandé au ministre des Forces armées ''d'accroître les effectifs dans les différentes structures de formation et de relever les capacités d'accueil et technique des centres médicaux de garnison''.

Le président sénégalais a baptisé, lors de cette journée, trois promotions de militaires issus de l'Ecole nationale des officiers d'active (ENOA), de l'Ecole militaire de santé (EMS) et de l'Ecole des officiers de la gendarmerie nationale.

Ils portent respectivement les noms du général de division Souleymane Kéléfa Diallo, du colonel Sidy Sady et du médecin-colonel Louis Kondé.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut