Viviane Bampassy : '' Les Journalistes Sont Un Maillon Important Du Dialogue Social''

Par , publié le .

Société

<!–

–>
<!–

–>

Le ministre de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du service public, Viviane Bampassy a soutenu, mardi à Dakar, que les journalistes sont « un maillon important dans la promotion du dialogue social ».
 
Viviane Bampassy a, de ce fait, promis l'accompagnement de son département ministériel pour le renforcement des capacités des membres du Réseau des journalistes en dialogue social (REJIS).
 
« Les journalistes sont un maillon important dans la promotion du dialogue social pour donner la bonne information et participer au rapprochement des positions des uns et des autres », a indiqué le ministre qui recevait les membres du bureau du REJIS.
 
Il s'agit de « donner la bonne information, celle provenant du Gouvernement et des partenaires sociaux et aux autres agents qui sont souvent induits en erreur de bonne foi », a dit Viviane Bampassy.
 
« Un bon compte rendu peut aider à régler beaucoup et aider les différentes parties impliquées à parler le même langage », a estimé le ministre disposé à inscrire son action dans le renforcement des capacités des journalistes.
 
Cela, a-t-elle dit, pour que les membres du réseau puissent comprendre les enjeux du dialogue social et aider dans le rapprochement des positions tout en conservant la liberté liée à l'exercice de leur métier.
 
« Le focus doit être mis dans le renforcement de capacités pour une meilleure maîtrise de la réglementation de la fonction publique parce qu'il y a tout un système à comprendre », a-t-elle souligné.
 
Pour les deux parties, l'idée est de travailler ensemble pour « donner des informations capables de renouer le dialogue social ».
 
Le Président du REJIS, François Xavier Thiaw est, quant à lui, revenu sur le processus de mise en place de la structure en janvier 2016 à l'issue d'une rencontre de formation à l'initiative du Haut Conseil du Dialogue social.
 
« C'est un partenariat dynamique que nous voulons instaurer et qui laisse à chacun sa liberté », a-t-il dit.

Auteur: Aps – <!–Source: :  –>APS

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)