ALIOU CISSE, COACH DU SENEGAL : "Je retiens surtout la victoire''

Aliou Cissé, satisfait de la prestation collective de ses joueurs, reconnait que son équipe était en difficulté en seconde période, devant le Congo. Mais le sélectionneur de l'équipe nationale estime que le plus important a été fait, c'est--dire entrer dans les éliminatoires de la Can-2021 avec une victoire.

La victoire

"Ce fut un match presque abouti, surtout en première période. En seconde période, on a eu un peu plus du mal, parce que l'équipe congolaise est montée très haut sur le terrain. Je pense qu'on aurait dû, un moment donné, garder un peu plus de justesse technique pour pouvoir sortir des ballons de l'intérieur. Mais je retiens surtout la victoire et (le fait de) rentrer dans une compétition par la victoire. Entrer dans les éliminatoires par une victoire est une chose très intéressante pour la suite.''

Le jeu congolais

"On a eu une première période meilleure que la seconde, mais il ne faut oublier aussi qu'il y avait en face une bonne équipe congolaise. Cette formation avait décidé de jouer son va-tout après la mi-temps. Elle nous a empêchés de développer notre jeu. Ils évoluaient en 4-4-2 en première période. On a pu trouver plus d'intervalles dans le milieu de terrain. En seconde période, ils ont densifié le milieu. Donc, ça a été beaucoup plus compliqué. Mais ce qui est important, c'est de nous concentrer sur nous-mêmes et de ne pas se focaliser sur ce que font les autres. Je félicite mes garçons. Je suis fier du travail qu'ils sont en train de faire. Maintenant, on va préparer Eswatini et y aller pour faire un bon résultat.''

Le brassard Koulibaly

"J'ai toujours dit que l'équipe nationale de football du Sénégal a deux ou trois joueurs potentiels capitaines. Kalidou Koulibaly en fait partie. Il y a aussi Gana Guèye, Kouyaté, Sadio Mané, etc. Aujourd'hui, j'ai décidé de donner le brassard Koulibaly. Voil, c'est tout. Il n'y a pas d'explication spécifique ça. C'est mon choix et je l'ai fait tout simplement.''

La titularisation de Sidy Sarr et Habib Diallo

"C'est un choix sportif. Il n'y a pas de faveur faire qui que ce soit. Nous essayons de constituer la meilleure équipe possible. Et ce soir, j'ai mis la meilleure équipe possible. Je crois qu'au-del du 11 de départ, notre orientation, c'est d'avoir un groupe étoffé et élargi. Vous avez vu que Sidy Sarr était sa première. Habib était aussi sa première titularisation. Donc, c'est important de conscientiser tout le groupe pour que les jeunes comprennent qu'ils ont une place dans cette équipe. C'est ça la force de cette équipe nationale du Sénégal.

On est capable d'inter-changer des joueurs, de donner la possibilité d'autres joueurs de rentrer et de cultiver la concurrence pour que chaque joueur sache qu'il doit élever sa performance pour rester dans cette équipe. Je suis content pour Sidy et Habib certes, mais j'ai envie de féliciter l'ensemble de l'équipe du Sénégal. Les 11 qui étaient sur le terrain et les joueurs remplaçants. Je crois qu'aujourd'hui, il ne faut pas parler seulement que des deux joueurs pris individuellement. Il faut surtout parler des prestations collectives. L'équipe a besoin de ça actuellement. Elle a besoin d'un état d'esprit collectif. Maintenant, c'est vrai que Sidy Sarr a marqué son deuxième but avec l'équipe nationale du Sénégal. Habib a inscrit son premier but. Je les félicite. Je félicite également tous les joueurs qui ont participé dans cette victoire.''

Louis Georges Diatta et Gaustin Diatta (Thiès)

Nous vous recommandons