ATHLETISME - PARTENARIAT FSA - EIFFAGE : Sara Oualy veut un appui technique et pérenne

ATHLETISME - PARTENARIAT FSA - EIFFAGE : Sara Oualy veut un appui technique et pérenne

Enqueteplus Il y'a 3 jours  Source

Le président de la Fédération sénégalaise d'athlétisme (FSA), Sara Oualy, a profité de la cérémonie de remise de kits alimentaires aux acteurs de la première discipline olympique impactés par la Covid-19, pour rappeler leur partenaire, Eiffage, ses priorités.

La Fédération sénégalaise d'athlétisme (FSA) sollicite de la société Eiffage un appui technique et pérenne pouvant permettre ses licenciés de réaliser des performances. Son président, Sara Oualy, a formulé la demande, avant-hier, au stade Léopold Sédar Senghor, l'occasion de la cérémonie de remise de kits alimentaires aux meilleurs athlètes de la région de Dakar et des anciens pratiquants de la première discipline olympique, initiée par l'entreprise Eiffage et le Centre de développement africain de l'athlétisme (CDAA).

Le colonel des douanes a invité l'entreprise française soutenir l'athlétisme sénégalais au plan technique et infrastructurel, pour relever le défi de la formation. "Notre fédération est confrontée un problème de moyens. C'est pourquoi nos athlètes ont besoin d'être accompagnés pour qu'ils puissent réaliser de bonnes performances et Eiffage a les moyens de nous aider pour qu'on puisse construire un centre d'athlétisme sénégalais'', a-t-il indiqué.

Sara Oualy a aussi rappelé que leur discipline subit actuellement les impacts de la pandémie de Covid-19, avec l'interdiction des entrainements collectifs et les autres mesures restrictives prises par le gouvernement dans la lutte contre la propagation du coronavirus. "Nos athlètes sont actuellement confinés chez eux. Il y a eu certes des mesures d'assouplissement, mais ils se contentent des séances de mise en jambes et de musculation. On a arrêté les compétitions et on attend la fin de la pandémie. La reprise se fera de façon progressive, parce qu'un athlète ne peut pas reprendre brusquement. Il lui faut une bonne phase préparatoire de deux mois au minimum pour affronter les pistes'', a-t-il ajouté.

Pour sa part, l'assistante la communication de Eiffage/Sénégal, Yacine Fall, a souligné que la distribution de vivres des athlètes en activité et anciens pratiquants s'inscrit dans la continuité de leur partenariat avec la FSA pour le marathon Eiffage-Dakar. "Nous avons décidé d'apporter notre accompagnement l'Etat du Sénégal pour toucher tous les secteurs. Je dis que le sport n'est pas en reste dans ce que nous faisons. Aujourd'hui, l'engagement de Eiffage est bien matérialisé par l'organisation du marathon de Dakar. Les athlètes sénégalais répondaient massivement quand nous organisons ce grand évènement. Donc, c'est tout fait logique que nous leur venions en aide en cette période de pandémie'', a-t-elle précisé
Yacine Fall a également rappelé les autres actions de la société Eiffage dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, comme l'accompagnement hauteur de 200 millions de francs CFA au profit du ministère de la Santé et de l'Action sociale, le soutien de ses 2 000 salariés et de 150 familles. Eiffage/Sénégal envisage de continuer la distribution de vivres aux acteurs de l'athlétisme impactés par la pandémie Covid-19. Le directeur du Centre de développement africain de l'athlétisme, El Hadj Amadou Dia Ba, souligne d'ailleurs l'élargissement de l'initiative aux autres régions pour soutenir les meilleurs athlètes, les officiels et les techniciens.
OUMAR BAYO BA

Nous vous recommandons

Sport

Tarba Mbaye - Xalé Bi (Clip Officiel)

Dakaractu

Sport

Saly : Krépin Diatta testé négatif...

Dakaractu

Sport

REAL : Hakimi va bien revenir

Enqueteplus