BEACH SOCCER - ADVERSAIRES DES LIONS AU MONDIAL-2019 : La Russie favorite du groupe

BEACH SOCCER - ADVERSAIRES DES LIONS AU MONDIAL-2019 : La Russie favorite du groupe

Enqueteplus Il y'a 2 semaines  Source

Le Sénégal, champion d'Afrique en titre, est logé dans le groupe C qu'il partage avec la Russie, la Biélorussie et les Emirats arabes unis. Le groupe semble a priori abordable, si l'on se réfère au parcours des trois adversaires des Lions.

Russie, la favorite

La Russie est l'équipe favorite du groupe, devant le Sénégal, la Biélorussie et les Emirats arabes unis dans le groupe C de la Coupe du monde de Beach Soccer de 2019. Les Russes ont remporté le trophée mondial deux reprises (2011 et 2013). Ils ont réalisé cette belle performance grâce l'ascension fulgurante qu'a connue le football de plage russe. La Russie a décroché sa première qualification en Coupe monde en 2017 où elle a terminé 9e sur 16 nations. Les footballeurs de plage russes ont fait ensuite un grand bond en 2019, avec le statut de quart de finaliste, avant de surprendre les Brésiliens la finale du Mondial-2011.

La progression du football de plage russe est également notée au plan continental, avec le titre de champion Euro Beach Soccer en février 2012, et la 2e place l'Euro Beach Soccer Ligue la même année. L'année 2012 a été marquée aussi par le grand exploit réalisé par la Russie. Elle a remporté son 4e trophée en deux ans, et sa 2e Coupe internationale après le titre dechampion du monde 2011, l'Euro Beach Soccer League 2011et laCoupe Intercontinentale en 2011.

Emirats arabes unis

Les Emirats arabes unis sont la deuxième équipe la plus outillée parmi les adversaires des Lions, derrière la Russie, malgré un parcours modeste en Coupe du monde. Les Emiratis, champions d'Asie deux reprises (2007et2008), ont pris part au Mondial de Beach Soccer trois fois (2007, 2009 et 2013). Ils n'ont jamais franchi le premier tour d'une Coupe du monde. Ils ont terminé la dernière place de leur groupe en 2017 Rio de Janeiro (Brésil), puis 3e de leur groupe en 2009, en dépit d'une large victoire sur lesîles Salomon(7-1).

Les Emirats arabes unis peuvent être considérés comme l'outsider du groupe derrière la Russie et le Sénégal. Les Sénégalais, eux, ont atteint les quarts de finale trois reprises (2007, 2011 et 2017) en sept participations. Les Lions veulent franchir cette étape et disputer les demi-finales cette année.

Les Emiratis n'ont jamais dépassé le premier tour de la Coupe du monde de Beach Soccer, mais leur capitaine Mohamed Walid estime que ces échecs répétés ne les empêchent pas d'être optimistes et de croire en une qualification en quarts de finale. "Si nous gagnons, je serai le dernier m'en attribuer le mérite. Tout ce qui importe, c'est mon équipe. Si nous perdons, je serai le premier blâmer", a-t-il déclaré.

Biélorussie, novice et petit poucet

La Biélorussie est l'équipe la moins expérimentée des adversaires du Sénégal. La formation biélorusse découvre la Coupe du monde cette année. La Biélorussie, vainqueur de l'Italie (3-2) aux tirs au but après un match nul (3-3) lors de la 2e journée, a profité du revers de la Pologne (3-3) face au Portugal qu'il avait battu 3-2 lors de leur premier match. Ces deux succès ont suffi aux Biélorusses de décrocher leur qualification avant d'affronter la Pologne pour le compte de la 3e journée.

OUMAR BAYO BA

Nous vous recommandons

Sport

PSG : Neymar tacle des journalistes

Senegal7