BINATIONAUX : La Fifa entérine une mini-révolution

BINATIONAUX : La Fifa entérine une mini-révolution

Enqueteplus Le 2020-09-19  Source

Réuni ce vendredi par vidéoconférence, le 70e Congrès de la Fifa va faire date concernant les règles de changement de nationalité sportive des joueurs ! En effet, comme prévu, l'instance a voté et donné son feu vert un amendement des statuts qui va permettre d'assouplir les règles dans ce domaine. Auparavant, tout joueur qui avait disputé ne serait-ce qu'une minute en match officiel (hors amicaux) avec une sélection A ne pouvait plus jouer pour une autre sélection.

Désormais, même les joueurs se trouvant dans ce cas de figure pourront changer de nationalité sportive, sous réserve de respecter 4 conditions. Il faut avoir débuté en équipe nationale A avant l'âge de 21 ans, avoir joué 3 matchs au maximum avec l'équipe nationale A concernée. Le joueur ne doit pas avoir pris part la phase finale d'un grand tournoi (Coupe du monde, Euro, etc.) avec l'équipe nationale A concernée et ne plus avoir été appelé en sélection depuis au moins 3 ans.

Il s'agit d'une réforme portée par la Fédération marocaine et son président Fouzi Lekjaa. Logique puisque les Lions de l'Atlas pourraient être les grands bénéficiaires de cet amendement, eux qui ont désormais la possibilité de récupérer l'international espagnol Munir El Haddadi (25 ans, FC Séville), l'international néerlandais Anwar El Ghazi (25 ans, Aston Villa), ou encore l'international belge Zakaria Bakkali (24 ans, Anderlecht).

Nous vous recommandons

Sport

FC BARCELONE / REAL MADRID (1-3) : Dragon Ball ZZ

Enqueteplus