Equipe nationale : Pourquoi Sidy Sarr et Santy Ngom ont été recalés

Equipe nationale : Pourquoi Sidy Sarr et Santy Ngom ont été recalés

Dakaractu Le 2019-06-13  Source

Alors qu'ils postulaient une place sur la liste finale pour la Coupe d'Afrique des nations, Sidy Sarr et Santy Ngom ont été écartés par Aliou Cissé, qui va faire parvenir la CAF une liste de 23 joueurs, conformément au règlement. Les joueurs de Nancy et Lorient, qui ont déj quitté le groupe ce mercredi matin, vont regarder la CAN 2019 depuis leur canapé. En voici les raisons'

Une sortie de route dans le sprint final qui s'avère cruelle pour Santy Ngom et Sidy Sarr, qui auront payé sur le fil, leur manque de temps de jeu avec leurs clubs respectifs.

Il y a un an, ne pas voir le joueur de Lorient parmi les 23 Lions présents en Egypte n'aurait rien eu de vraiment choquant. Il a été coiffé sur le gong par Henri Saivet, qui effectue son come-back après avoir pris part la précédente CAN en 2017 au Gabon, et par le trio Gana-Alfred-PAN, qui il faut adjoindre le jeune Krépin Diatta.

Non appelé en mars en raison d'une blessure, le milieu de Lorient avait pourtant fait le boulot lors de sa dernière sélection, plantant un but face au Souda (1-0), synonyme de qualification avant les deux dernières journées des éliminatoires de la CAN 2019. Il avait qualifié le Sénégal en coupant la trajectoire d'un coup franc tiré par Diao Baldé. Pas suffisant pour Aliou Cissé, qui a visiblement été plus marqué par le milieu offensif de Bursaspor, qui a convaincu le sélectionneur de son utilité, notamment sur coups de pied arrêtés. Saivet a profité de son aisance sur les coups francs et corners, un profil qui manque l'équipe nationale depuis la CAN 2017.

À propos d'Henri Saivet, Aliou Cissé avait laissé entendre en conférence de presse : «C'est un garçon très important dans notre animation offensive. Maintenant, il fait partie des 25, et ce poste il y a de la jeunesse».

C'était la partie de la liste où les surprises n'étaient que très peu attendues.
Pourtant, au moment où beaucoup s'attendaient entendre Aliou Cissé prononcer le nom de Sada Thioub, comme l'attaquant de trop, le sélectionneur a finalement glissé celui de Santy Ngom, comme celui qui quittera le groupe avant la CAN. Le joueur de Nancy a vraisemblablement fait les frais de la concurrence en attaque.
Depuis le début du stage, il a essayé de donner le meilleur de lui-même en vain. Il ne fera pas le voyage Ismaïlia pour le match amical contre le Nigéria et ne sera pas au Caire pour la compétition proprement dite. De quoi nourrir encore des regrets, après sa non-sélection au Mondial Russe.



Nous vous recommandons