FC Barcelone : Luis Suarez lâche ses vérités !

FC Barcelone : Luis Suarez lâche ses vérités !

Leral Le 2020-09-24  Source

Hier soir, le FC Barcelone a annoncé le départ de Luis Suarez. Avant de rejoindre l'Atlético de Madrid, l'Uruguayen a tenu une conférence de presse pour faire ses adieux au club blaugrana.

La MSN n'est plus. En 2017, Neymar a été le premier à quitter ce trio offensif qui a fait le bonheur du Barça, afin de rejoindre le Paris Saint-Germain. Trois ans plus tard, c'est au tour de Luis Suarez de s'en aller. Contrairement au Brésilien qui a forcé son départ, l'Uruguayen, lui, a été poussé vers la sortie par Ronald Koeman et les Blaugranas. Un temps proche de rejoindre la Juventus, l'attaquant, qui est accusé de triche pour ses examens d'Italien, a finalement rejoint hier soir l'Atlético de Madrid. Avant de se lancer pleinement dans sa nouvelle aventure, il a tenu une conférence de presse ce jeudi à Barcelone. Après quelques mots amicaux du président Bartomeu, El Pistolero a pris la parole en larmes, très touché par ses adieux.

Les larmes d'El Pistolero

«Je n'ai rien préparé car tout cela est très imprévu. C'est difficile pour moi. En premier lieu, je veux remercier le club, qui a eu confiance en moi malgré une erreur que j'avais faite avant de signer (quand il a mordu Chiellini). Je serai toujours reconnaissant du traitement que j'ai reçu ici. Je laisse beaucoup d'amis ici. Un être humain qui a des sentiments s'en va. Merci à ma famille, qui sont ceux qui me supportent et vivent avec moi. Dans le bien comme dans le mal, ils m'ont toujours soutenu. Mais je garde que le bon. Mes enfants m'ont vu soulever des trophées et marquer des buts, puissent-ils me voir parmi les meilleurs de l'histoire. Cela restera en moi. Je veux remercier le public pour tout leur amour, pour m'avoir valorisé et je ne les oublierai jamais. Un grand merci aussi au staff. Ils auront toujours un culé de plus avec eux où qu'ils soient».

Il a ensuite ajouté : «venir ici est un rêve qui est devenu réalité. Je n'imaginais pas atteindre ces chiffres (198 buts marqués). Je peux partir fier et satisfait de ces six années». Puis, le buteur de 33 ans est revenu sur son départ. «C'est dur d'accepter de partir. Mais c'est la réalité et ce sont des choses qui se passent dans le monde du football. (...) Il y avait des spéculations sur les joueurs qui pourraient partir et l'appel de l'entraîneur me l'a confirmé. Nous avons essayé de terminer sur une bonne note au fur et à mesure. (...) Quand l'entraîneur me l'a dit, je le savais déjà. J'allais continuer à travailler et être respecté jusqu'à ce que je trouve une nouvelle solution. L'entraîneur n'avait aucun problème avec moi. Il ne comptait pas sur moi. Je m'en vais avec le sentiment du devoir accompli. J'ai dépassé de très grands joueurs et je suis content de laisser une bonne image. Qu'on se souvienne de tout ce que j'ai fait de bien en laissant le club».

Luis Suarez revient sur son départ et son mercato

Le numéro 9 a ensuite évoqué son mercato, lui qui a été courtisé par la Juventus et l'Atlético de Madrid, où il a finalement signé. «Quand le Barça m'a mis sur le marché, il y a eu de nombreux appels. Je me suis senti capable d'aller dans une équipe pour concourir d'égal à égal. Je suis très attiré par ce nouveau défi. Les matchs contre votre ancienne équipe sont spéciaux. (...) J'ai déjà affronté Messi avec l'équipe nationale et cela ne va pas changer notre relation». Puis il a parlé de son prochain club. «Je les connais (ses coéquipiers), j'en ai déjà parlé à certains. On va défendre ce qui est à nous. Ce sera sympa. J'ai parlé avec Diego (Godin) et Antoine (Griezmann). Je pars avec beaucoup d'enthousiasme et d'attentes. Elle s'est toujours battue pour la Liga et cela reflète que c'est une équipe compétitive et ambitieuse. J'espère accomplir quelque chose d'important dans une nouvelle équipe».

Enfin, Luis Suarez a tenu à régler quelques comptes, lui qui a vécu des semaines agitées avec son ami et coéquipier Lionel Messi, présent à la conférence de presse tout comme Jordi Alba, Gerard Piqué, Sergi Roberto et Sergio Busquets. «Cela a été un mois fou. Beaucoup de choses ont été dites et inventées. Elles ont été inventées, elles ont fuitées et il y a des choses qui ont été indignes. Après, tout le monde connaît ma relation avec Leo (Messi). Quand je suis arrivé au Barça, on a dit : "soyez prudent avec Leo". Mais durant le temps que nous avons passé ensemble, nous avons essayé de faire de notre mieux. Je dois partir fier». Et il peut l'être, lui qui a écrit l'une des plus belles pages de l'histoire du club culé.b[

Nous vous recommandons

Sport

FC BARCELONE / REAL MADRID (1-3) : Dragon Ball ZZ

Enqueteplus