FINALE CAN UFOA 2019 - SENEGAL-GHANA (3 Tab 1) : Un premier titre historique !

FINALE CAN UFOA 2019 - SENEGAL-GHANA (3 Tab 1) : Un premier titre historique !

Enqueteplus Le 2019-10-14  Source

L'équipe nationale locale du Sénégal s'est imposée hier, au bout du suspense, face la formation du Ghana, sur le score de 3 tirs au but 1.

Une finale ne se joue pas, elle se gagne. Les Lions locaux ont bien assimilé, hier, cette formule. L'équipe nationale locale, coachée par Serigne Saliou Dia, a décroché le premier titre de son histoire, au terme de 120 minutes de jeu âprement disputées au stade Lat-Dior de Thiès. Les jeunes Lions ont accroché le Ghana, tenant du titre de la 1re édition de la Coupe d'Afrique des 16 nations de l'Union des fédérations ouest-africaines (Ufoa) de football.

Mais avant d'arrivée ce sacre final et historique, les poulains de Serigne Saliou Dia ont souffert. Dès le coup d'envoi donné par l'arbitre gambien Omar Sallah, les Lions locaux montrent de l'envie, mais sans trop convaincre. Dans ce face--face, les Sénégalais seront les premiers subir les assauts des jeunes Black stars. Très l'aise dans son couloir gauche, l'ailier Joseph Esso impose son jeu Khadim Diaw. Face une très bonne équipe ghanéenne bien organisée en défense comme en attaque, les Lions locaux se sentent un peu perdus dans le match.

Il a fallu attendre la 22e mn pour les voir réagir avec un corner d'Ibrahima Dramé tiré de la gauche vers la droite. Mais il sera très mal négocié dans la surface de réparation du camp adverse. La première demi-heure de jeu est quasiment l'avantage des Ghanéens, avec Joseph Esso et Augustine Okrah très remuants sur les deux côtés. A la 44e mn, l'attaquant de Diambars, Ousseynou Niang, déborde gauche mais son centre est repris par la défense adverse. Et la fin de la première période intervient sur ce score de parité (0-0).

Suspense jusqu'au bout

De retour des vestiaires, les Ghanéens pressent les Sénégalais et se montrent encore plus dangereux. Ils posent le ballon et développent un jeu plus convaincant au milieu de terrain comme en attaque. Domination qui sera reprise par les Lions la 70e. Deux minutes plus tard, Philippe Paulin Keny tient la balle du 1-0. D'une frappe mal appuyée, l'attaquant du Sénégal rate complètement le cadre dans les 5m50. Le Ghana qui, par moments, recule, va réagir (82e) par l'intermédiaire de son attaquant Shafiu Mumuni, auteur de 3 buts dans cette compétition. Mais sa tête sera repoussée par le portier sénégalais Pape Seydou Ndiaye, impérial dans ses cages. Au terme des 90 minutes de jeu, le score est toujours de zéro zéro.

Dès l'entame des prolongations, le coach Serigne Saliou Dia procède un changement. Il opte pour l'attaquant du Casa Sports Youssouph Mamadou Badji la place de Philippe Paulin Keny. Du poste pour poste. A la 104e mn, le nouvel entrant, bien servi par Ibrahima Dramé, rate l'occasion la plus nette de la partie. Sa tête mal ajustée trouve le montant droit du portier Eric Ofori Antwi.

Mais Youssouph n'avait pas dit son dernier mot. A la reprise de la seconde mi-temps des prolongations, Ousseynou Niang déborde encore et tente le tout pour tout. Il sert Youssouph Badji qui ouvre le score et délivre tout un stade éblouissant. Malheureusement, cette délivrance n'a été que de courte durée. Le stade Lat-Dior va être plongé dans un silence d'enterrement deux minutes plus tard, avec l'égalisation de l'attaquant Joseph Esso.

Au terme des 120 minutes de jeu, il fallait la séance des tirs au but pour départager le tenant du titre de la 1re édition du tournoi de l'Ufoa et le prétendant. Un autre match commenceet va tourner en faveur du Sénégal dont les trois tireurs (El Hadj Madické Kane, Abdoulaye Bâ "Messi'' et Babacar Diop) ont tous franchi la rude épreuve. Côté ghanéen, Augustine Okrah et Justice Blay ont manqué leur tir. Ce qui permet l'équipe nationale locale du Sénégal de décrocher un premier titre historique dans cette compétition devant l'équipe la plus expérimentée du tournoi qui s'est déroulé Thiès du 28 septembre au 13 octobre.

LOUIS GEORGES DIATTA ET GAUSTIN DIATTA (THIES)

Nous vous recommandons