FOO - LIGA ESPAGNOLE : Le Clasico au coeur d'une nouvelle guerre en Espagne

FOO - LIGA ESPAGNOLE : Le Clasico au coeur d'une nouvelle guerre en Espagne

Enqueteplus Le 2019-10-20  Source

Le match aller du Clasico était censé se disputer le 26 octobre prochain au Camp Nou. Mais face aux tensions régnant Barcelone, un report est plus que probable. Sauf que la fédération espagnole et la Ligue semblent une nouvelle fois décidées ne se faire aucun cadeau.

Depuis quelques jours, deux sujets font les gros titres en Espagne : les incidents Barcelone (dans le cadre du procès des indépendantistes catalans) et leurs conséquences pour la tenue du Clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid qui était censé se disputer le 26 octobre prochain au Camp Nou. Face la situation tendue dans les rues barcelonaises, les instances dirigeantes du football espagnol ont clairement fait savoir qu'elles étaient pour la délocalisation ou la reprogrammation de la rencontre. En clair, soit le match était inversé et donc délocalisé au Santiago Bernabéu, soit une nouvelle date était décidée.

Rivaux sur le terrain, Merengues et Blaugranas ont toutefois été très rapidement sur la même longueur d'ondes, savoir qu'aucun des deux ne souhaitaient jouer l'aller dans l'enceinte madrilène. Quant la solution consistant trouver une nouvelle date, la fédération espagnole (RFEF) a proposé le mercredi 18 décembre. Une solution qui n'a pas plu au président de LaLiga, Javier Tebas. « Ce sont des choses qui filtrent. On dit que c'est la fédération qui dit ça, mais je ne crois pas que la fédération propose des dates. Celui qui devra décider sera le comité de compétition. On parle de la date du 18 décembre alors qu'il y a des matches de Coupe du Roi prévus cette date. Ce jour n'est pas possible ».

Le conflit Rubiales-Tebas impacte le Clasico

Impacté par une décision de justice, le Clasico va-t-il également se retrouver au coeur des dissensions habituelles entre le président de la fédération, Luis Rubiales, et son homologue LaLiga, Javier Tebas ? Contre la date du 18 décembre, Tebas penchait davantage pour l'inversion du lieu de la rencontre. Ou alors, pour une reprogrammation le samedi 7 décembre, quitte reprogrammer les matches Real Madrid-Espanyol et Barça-Majorque (prévus cette date) le mercredi 4 décembre. Une deuxième solution qui n'était toutefois pas le choix favori de Tebas. Sollicité pour trancher, le Comité de Compétition de la fédération a toutefois repoussé cette nuit la proposition de LaLiga.

Selon AS, cet organisme a fait savoir que le Clasico ne se jouerait pas le 26 octobre et compte donc bien programmer ce choc une date ultérieure. Un nouvel affront pour Tebas. Et sans surprise, personne ne parvient se mettre d'accord pour trouver une date. Une chose est sûre : toutes les parties ont jusqu' lundi pour se décider. Sinon, le Comité de Compétition fixera lui seul le calendrier. Et d'après Sport, Javier Tebas risque d'être nouveau déçu puisque la date du 18 décembre aurait les faveurs du Comité...

FOOTMERCATO.NET

Nous vous recommandons