FOOT - NICE / STADE RENNAIS : Mbaye Niang, l'heure du réveil

FOOT - NICE / STADE RENNAIS : Mbaye Niang, l'heure du réveil

Enqueteplus Le 2020-01-25  Source

L'attaquant sénégalais du Stade Rennais, Mbaye Niang, n'a pas encore retrouvé son efficacité offensive, depuis le début de l'année 2020. L'ancien joueur du Milan AC va-t-il enfin secouer le fond des filets, ce vendredi, lors du déplacement des Bretons sur le terrain de l'OGC Nice, en match comptant pour la 21e journée de Ligue 1?

2020 n'a pas démarré sous de bons auspices, pour Mbaye Niang. L'international sénégalais est resté aphone depuis le début de l'année, soit quatre matches, toutes compétitions confondues. L'attaquant des Lions n'a plus trouvé le fond des filets, depuis plus d'un mois. Son dernier but remonte la victoire de son équipe (1-0) face Bordeaux, le 21 décembre 2019. Depuis, son compteur-buts est resté coincé 8 unités, six longueurs du meilleur buteur actuel, Ben Yedder (14 buts).

Ce soir (19 h 45), le Stade Rennais (3e, 36 pts) se déplace l'Allianz Riviera pour y affronter l'OGC Nice (10e, 29 pts). Le Gym a remporté la première manche, en s'imposant (2-1, 4e journée) grâce des buts de Cyprien (63e) et Racine Coly (prêté en janvier 2020 Famalicao, au Portugal, pour le reste de la saison) dans les arrêts de jeu (90+1) au stade Roazhon Park, le 1er septembre 2019.

Néanmoins, Rennes a pu retrouver ses repères et remonter la pente. Mbaye Niang saura-t-il s'inspirer de la bonne dynamique de son équipe pour inscrire son premier but de l'année 2020? ?a sera une bonne chose pour l'ancien joueur du Milan AC et les Rennais, s'il y parvient.

Le Stade Rennais, qui occupe la 3e place du classement (36 pts), se rend sur le terrain des Aiglons (11e, 28 pts), pour le compte de la 21e journée de Ligue 1. Le coach Julien Stephan et ses joueurs essayeront de décrocher une deuxième victoire d'affilée, après celle remportée en déplacement Nîmes (0-1). Mais la tâche s'annonce difficile pour les Bretons qui n'ont plus remporté la moindre victoire face Nice, en dix matches consécutifs, toutes compétitions confondues. Leur dernier succès date du 25 avril 2015, sur le score de 2 buts 1 (34e journée de Ligue 1) domicile. Mais leur dernière victoire sur le terrain de Nice est survenue le 3 décembre 2014 (1-2).

"Cette équipe niçoise est très forte dans le domaine offensif. Elle met beaucoup de buts, avec des joueurs talentueux, qui ont une bonne maitrise technique, capables de très bonnes combinaisons offensives'', a fait savoir Stephan en conférence de presse d'avant-match, hier. En plus, le jeune technicien français (39 ans) s'attend ce que le danger vienne de "toutes les zones'' de l'équipe niçoise qui dispose de milieux de terrain "capables d'être décisifs, de marquer sur coups de pied arrêtés''.

Malgré la qualité de l'adversaire, le coach breton est convaincu que son équipe "a des arguments'' faire valoir. Ainsi, Julien Stephan espère que son collectif, qui lui a valu satisfaction, répondra présent ce soir. "On a une confiance qui est importante en ce moment. Tout le monde travaille énormément. On a un bloc d'équipe beaucoup plus compact qu'en début de saison. On compte bien faire un gros match l-bas''.

Le Stade Rennais s'illustre également par sa solidité défensive. Lors de ses cinq dernières sorties, l'équipe n'a pris qu'un seul but. C'était lors de la défaite en championnat (0-1) contre Marseille. A ce propos, l'entraineur invoque "une organisation générale''. "Nos premiers défenseurs, ce sont nos attaquants''. Il a aussi notifié l'apport du portier sénégalais qu'il a jugé "décisif''. Depuis un mois de compétitions, Edouard Mendy a réalisé quatre clean-sheet en cinq rencontres.

En cas de succès, ce soir, Rennes réduira provisoirement la distance avec l'Olympique de Marseille (2e, 41 pts). Les Marseillais jouent, samedi, contre Angers (10e, 29 pts).

LOUIS GEORGES DIATTA

Nous vous recommandons