HANDBALL (F) - FINALE CAN 2016 - ANGOLA / SENEGAL, CE JEUDI : Une entrée dans la légende

HANDBALL (F) - FINALE CAN 2016 - ANGOLA / SENEGAL, CE JEUDI : Une entrée dans la légende

Enqueteplus Le 2016-12-07  Source

Le Sénégal, qui joue ce soir sa première finale de Coupe d'Afrique des Nations (Can) de handball féminin devant l'Angola (pays hôte), vise un sacre historique.

Elles sont déj dans l'histoire mais les Lionnes peuvent y rentrer un peu plus, ce soir. Le ticket pour un premier Mondial déj en poche, le Sénégal vise désormais un premier sacre continental. Les Sénégalaises retrouvent une finale de Coupe d'Afrique des Nations (Can) de handball, 42 ans après celle perdue face la Tunisie. Composée essentiellement d'expatriées évoluant en France, la sélection sénégalaise affronte le pays hôte, l'Angola.

Par une revanche

Le manager Frédéric Bougeant et ses protégées sont donc en train de "vivre cette aventure jusqu'au bout''. Le groupe cherche la cerise sur le gâteau, lors de cette 22e édition (du 28 novembre au 7 décembre 2016). Toutefois, le Sénégal doit prendre sa revanche sur l'Angola qui l'avait battu (31-16) en match de poule (A). Cette dernière étape est une montagne. Le pays hôte n'entend pas laisser le trophée quitter son territoire. Et les Angolaises l'ont démontré durant tout le tournoi avec un sans-faute avec d'autres succès, notamment sur la RD Congo, le Cameroun et la Côte d'Ivoire. En demi-finale, elles ont encore largement dominé les Camerounaises (31-19) alors que les Sénégalaises ont sorti (26-20) les Tunisiennes, championnes d'Afrique en titre. Mais le technicien français a semblé cacher son jeu lors du premier duel en faisant tourner son effectif. Ce soir, au Pavillon des Sports de Kilamba, on s'attend une autre équipe du Sénégal ambitieuse de réaliser un exploit. "En tout cas, je ne vais pas Luanda pour faire du tourisme (...). La pression est l mais on a envie de faire de belles choses Luanda'', avait d'ailleurs lâché Bougeant avant le début de la compétition.

Le groupe des Sénégalaises

Gardiennes: Hatadou Sako (Nice), Aïda Mbène Diongue (Landi-Lampaul), Rosaline Correa (Bordeaux)


Arrières: Amina Sankharé (Fleury Loiret, Nimetigna Keita (Mérignac), Laura Maryam Lerus Orfèvre (Stella Saint-Maur), Hadja Mama Cissé (Nice), Hadja Niouma Sawaneh (Angoulême Charente), Doungou Camara (Issy Paris), Penda Sylla (Yutz), Niacalin Kanté (Saint Armand), Fanta Keita (Stella Saint-Maur)


Ailières: Awa Sène Diop (Achenheim), Adja Sanou Paye (Le Pouzin), Hadja Khoudieudjé Sawaneh (Le Havre AC), Raïssa Dapina (Achenheim)


Pivotes: Assaïtou Dabo (Yutz) et Hawa Ndiaye (Metz)

Adama Coly

→ Lire l'article au complet sur Enqueteplus



Nous vous recommandons

Sport

Il se fait escroquer 160 millions

Rewmi