Identification de Pape Alioune Fall : Facebook mis profit dans l'affaire du meurtre de Bineta Camara

Facebook a servi d'outil pour identifier davantage Pape Alioune Fall, 33 ans, soupçonné d'être le tueur de Bineta Camara. La nouvelle de l'arrestation du présumé meurtrier s'est vite répandue, le réseau social aidant.

Qui est Pape Alioune Fall, 33 ans, identifié comme l'auteur du meurtre, dans la soirée du samedi 18 mai, de Bineta Camara, la fille du Directeur de l'ADL ? Comme chaque annonce de meurtre, les sénégalais se sont largement fait l'écho de cette affaire sur les réseaux sociaux. Le Web a offert en outre l'occasion de mettre un visage sur un nom, associer une personnalité, une appartenance partisane. Grâce Facebook, l'opinion publique est arrivée identifier le présumé meurtrier avec plus de détails. Il s'agit d'un homme noir, âgé de 33 ans.



Sur sa page, créée le 16 août 2017, on a pu apercevoir Pape Alioune Fall côté du ministre Me Sidiki Kaba et de Malal Camara, père de la victime et directeur de l'Agence de développement local (ADL). Le présumé meurtrier, identifié par le vigile, avait posté cette photo sur sa page Facebook en période électorale. Ce qui a confirmé qu'il était proche la famille de Camara. ABF était "le fidèle et proche" du papa de Bineta Camara. Mais, le lien entre la victime et son bourreau demeure inconnu.



Grâce au réseau social, les sénégalais en savent encore un peu plus sur le meurtrier. Connectés, les internautes ont pu faire apparaitre le nom de Pape Alioune Fall lorsque qu'ils ont pointé le visage avec leurs curseurs. Le site communautaire est apparu comme un moyen de recherches plus efficace que les affiches et prospectus, utilisées par ailleurs. Des utilisateurs ont lancé "une sorte de campagne d'affichage" pour identifier l'assassin de la jeune fille. Les encarts ont incité les facebookeurs ayant des informations témoigner. Ils ont été nombreux poster des messages de soutien encore sur Facebook.



Pour rappel, Facebook a aussi été mis profit dans l'affaire du meurtre de l'étudiante sénégalaise, Lala Kamara, 26 ans. Dans un post sur leur page Facebook la police de Manchester, chargé de l'enquête, avait dévoilé le nom du présumé tueur. En France, notamment, la police a déj utilisé cet outil avec succès dans plusieurs cas. La fonction de reconnaissance des visages est disponible depuis quelques mois sur Facebook?



Nous vous recommandons