INFECTE PAR LA COVID-19 : Pape Diouf tire sa révérence

INFECTE PAR LA COVID-19 : Pape Diouf tire sa révérence

Enqueteplus Le 2020-04-01  Source

L'ancien président de l'Olympique de Marseille, Pape Diouf, est décédé, hier, Dakar, après avoir été infecté par le virus de la Covid-19.

Le monde du football est endeuillé avec la disparition, hier, de l'ancien président de l'Olympique de Marseille. L'information a été donnée par le ministère de la Santé et de l'Action sociale sur son compte Tweeter. Le ministère l'a présenté comme le premier cas de décès au Sénégal. ?gé de 68 ans, Pape Diouf, selon les informations du quotidien régional "La Provence'' un peu plus tôt hier, a été hospitalisé Dakar, l'hôpital Fann, après avoir été contaminé par le coronavirus et placé sous assistance respiratoire depuis samedi dernier. Sa famille avait émis le souhait de le rapatrier dans la journée de mardi vers un hôpital de Nice, dans un avion sanitaire affrété par l'ambassade de France au Sénégal, d'après l'AFP.

C'est finalement Dakar, selon une information de "L'Equipe'' confirmée par sa famille, que l'ancien boss du club phocéen a rendu l'âme. Le club olympien, travers un court message publié sur son site officiel, a présenté ses condoléances la famille et aux proches de son ancien président. "L'Olympique de Marseille a appris avec beaucoup de tristesse le décès de Pape Diouf. Pape restera jamais dans le coeur des Marseillais et l'un des grands artisans de l'histoire du club''.

Pape Diouf est né le 18 décembre 1951 Abéché, au Tchad. Ancien journaliste sportif "La Marseillaise'', en charge du suivi de l'OM, il est devenu agent de joueurs partir des années 1990 et s'est occupé des intérêts de nombreux footballeurs. Il s'agit, entre autres, de Joseph-Antoine Bell, Marcel Desailly, Basile Boli, William Gallas, Samir Nasir ou Didier Drogba. Il a intégré l'Olympique de Marseille en 2004 comme manager général du club, chargé des affaires sportives. Il est devenu, par la suite, président de l'OM partir de 2005. Poste qu'il a occupé pendant quatre ans avant d'être débarqué en 2009 par l'actionnaire majoritaire de la formation marseillaise, Robert Louis-Dreyfus. Seul dirigeant noir d'un club évoluant en 1re division dans toute l'Europe, jusqu' ce jour, il a été un des acteurs majeurs du football français durant ses années la tête de l'OM.

Dirigeant estimé des Marseillais, il est considéré comme l'une des figures majeures du renouveau marseillais la fin des années 2000. Durant son magistère, il a réussi ramener puis maintenir le club durant trois années en Ligue des champions.

Après avoir quitté la présidence de l'Olympique de Marseille, il a été très présent sur les plateaux de télévision en France en tant que consultant de football. Ses services ont également été sollicités comme conférencier dans les colloques sportifs. Depuis quelques années, Pape Diouf était fréquent au Sénégal, faisant la navette entre son pays d'origine et la France, notamment la suite de sa mise en examen dans l'affaire des transferts douteux de l'OM, en fin 2016. Cette décision a été levée en 2018.

C'est un homme passionné de football que la famille du ballon rond vient de perdre. Il aura marqué jamais l'esprit et le coeur des supporters marseillais, réputés trop exigeants, grâce son travail dont les fruits, qu'il n'a pas pu récolter, ont été le doublé Coupe de la Ligue - championnat de 2010.

REACTIONS AVEC RMCSPORT

BAFETIMBI GOMIS, ANCIEN ATTAQUANT DE L'OM

"Un père spirituel''

"On pleure un grand journaliste, un grand président, un grand agent, un grand monsieur, un grand Frère, un père spirituel. Un exemple pour beaucoup d'entre nous. Un grand personnage du continent Africain s'en est allé. RIP Pape Diouf.''

NO?L LE GRA?T, PRESIDENT DE LA FFF

"C'était un passionné''

"C'était un homme important de notre football, un homme de qualité, atypique, écouté et respecté, avec une vraie personnalité qui avait le respect du jeu, des joueurs, des hommes. C'était un passionné, avec des convictions et toujours d'une extrême courtoisie. Au nom de la Fédération française de football, j'adresse mes plus sincères condoléances sa famille et ses proches.''

ROLLAND COURBIS, ANCIEN PRESIDENT OM

"Un journaliste très apprécié''

"Ces derniers jours, entre certains proches, Michel Hidalgo et Pape ce soir, c'est une période qui n'est pas évidente. Il parait qu'il était encore en pleine forme il y a quelques jours. Il faisait partie du paysage de la région, de l'OM. C'était un gars élégant, un journaliste très apprécié. Quand tu parlais Pape, tu te demandais si on parlait la même langue. Robert Louis-Dreyfus voulait remettre de l'ordre dans le club et avait chargé Louis Acariès de trouver l'homme de la situation. Louis me tenait amicalement au courant. Dans sa mission, qui avait duré plusieurs semaines, il avait trouvé que la bonne idée pour le président de l'OM, c'était Pape. Il m'avait dit qu'il connaissait tout le monde, la région, le club, les joueurs, les médias, qu'il avait de la prestance. Avec toute cette liste, j'avais dit pourquoi pas. ?a a été une très bonne idée. Quand on voit ce qui se passe la dernière intersaison (en 2009, ndlr), il est obligé de partir cause de trahisons. Et avant de partir, il remplace Gerets par Deschamps, il s'occupe des recrutements. L'OM est champion l'année suivante. Il réunissait toutes les qualités pour être un bon président de l'OM.''

MATHIEU VALBUENA, ANCIEN MILIEU OM

"Abasourdi''

"Je suis abasourdi. C'était un grand homme. Il m'a donné ma chance pour jouer dans ce club. C'était vraiment un amoureux de l'OM et un grand homme, avec un grand coeur. Il va vraiment me manquer dans le football. Il avait toujours des analyses justes. C'était un formidable président, toujours l'écoute, aussi dans l'affectif mais qui savait taper du poing sur la table. Il va énormément manquer. Même en interne l'OM, on rêvait de son retour. Il aimait rigoler, il avait toujours le sourire, il chambrait énormément. Il avait toujours cette joie de vivre, cette passion.''

DAVID GINOLA, ANCIEN INTERNATIONAL FRAN'AIS

"Quelqu'un qui a compté dans le foot''

"C'est quelqu'un qui a compté dans le foot, qui a toujours oeuvré pour la France et le continent africain. Il a toujours essayé d'amener des idées nouvelles. Il a été président de l'OM, ce qui n'est pas une chose facile. C'est triste de voir des gens de qualité qui s'en vont, en espérant que d'autres prennent la place, qui soient aussi portés sur l'avenir du ballon. On en a besoin.''

LOUIS GEORGES DIATTA

Nous vous recommandons