INFRASTRUCTURES DES JOJ 2022 : Les Français appuient le Sénégal

La France veut soutenir le Sénégal dans le défi de l'organisation des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ).

Le comité d'organisation des Jeux olympiques (JO) de Paris 2024 et l'Agence française de développement vont accompagner le gouvernement du Sénégal dans l'acquisition d'infrastructures opérationnelles, en perspective des Jeux olympiques de la jeunesse (Dakar 2020). C'est le souhait exprimé hier par le directeur général de l'AFD, l'occasion de la signature d'une convention de collaboration Paris 2024-Dakar 2022 organisée dans la capitale sénégalaise.

Selon Rémy Rioux, le soutien de la République française se traduira d'abord par la réhabilitation du stade Iba Mar Diop et de la piscine olympique. "Ces deux infrastructure vont accueillir des compétitions en 2022. C'est pourquoi nous envisageons de les rénover. Le stade Iba Mar Diop comportera un complexe grand éducatif, des pistes d'athlétisme et des terrains additionnels. Le coût de la réhabilitation est évalué une dizaine de millions d'euros'', a-t-il indiqué.

L'appui des Français portera également sur un partage d'expertise en matière de formation et d'accompagnement des athlètes par l'implication de leur institut national supérieur de l'éducation populaire (INSEP) et la mise disposition de leurs ressources et expertises humaines pour une bonne participation du Sénégal.

Le président du Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss), Mamadou Diagna Ndiaye, a promis la disponibilité de toutes les installations huit mois des Jeux olympiques de la jeunesse de 2022. "Le stade Iba Mar Diop et la piscine olympique sont les lieux choisis pour le moment. Leur réhabilitation ne durera pas longtemps. Nous sommes en train de cartographier les autres infrastructures sportives et les hôtels. Les travaux de détection sont en cours, mais nous allons terminer huit ou neuf mois avant. Le comité d'organisation va accompagner les travaux pour qu'on soit prêt date échue'', a précisé le membre du comité d'organisation des JOJ de Dakar 2022.

Le ministre des Sports français, Roxana Maracineanu, a rappelé l'importance des JOJ de Dakar 2022 pour le continent africain. Selon elle, cette compétition mondiale constitue une première étape qui peut permettre au Sénégal et d'autres pays de l'Afrique de se développer dans le futur. "C'est le Cio qui a proposé, Paris, de participer dans cette aventure des JOJ de 2022. L'idée est de voir si un tel binôme ne peut pas être créé dans l'avenir, pour permettre aux prochains pays organisateurs des Jeux olympiques d'accompagner les autres postuler ultérieurement pour l'organisation, grâce leurs expériences'', a déclaré le ministre des Sports français, en visite au Sénégal depuis hier.

Roxana Maracineanu poursuit ses activités, ce jeudi. Elle a d'abord eu un échange avec son homologue sénégalais, Matar Ba. Elle effectuera ensuite une visite l'institut Diambars et l'Académie NBA Africa situés Saly Portudal (Mbour).

OUMAR BAYO BA

Nous vous recommandons