JOJ-2022 - PARTENARIAT SENEGALO-CANADIEN : Un moyen d'accompagnement pour le Cnoss

Le Comité olympique canadien sportif et le Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss) ont mis profit, hier, la visite, au Sénégal, du Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, pour signer un accord de partenariat. Cela, en perspective des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) de Dakar-2022.

Le Sénégal veut compter sur l'aide de l'Etat canadien pour réussir l'organisation des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) Dakar-2020. La déclaration a été faite, hier, par le ministre des Sports Matar Ba, l'occasion de la signature d'un protocole d'accord entre le Sénégal et le Canada.

"C'est un accord extrêmement important qui va dans le sens de nous accompagner. Il permettra surtout au Comité olympique et sportif sénégalais de mieux organiser les prochains Jeux olympiques de la jeunesse'', soutient-il.

Le plus important, selon M. Ba, c'est que cette coopération entre les deux pays, est une convention dynamique gagnant-gagnant. "Ce contrat répond une grande préoccupation, car il devrait permettre notre pays de bénéficier de l'expérience et de l'expertise du Canada en matière d'organisation d'évènements sportifs de dimension mondiale'', déclare-t-il. Il relève, par la même occasion, que ce pacte vise une bonne prise en charge des athlètes et officiels pendant les Jeux olympiques de la jeunesse.

"Le Canada est habitué organiser des compétitions de dimension mondiale. C'est pourquoi le Comité olympique sénégalais lui a ouvert ses portes au nom de l'Afrique. Nous avons besoin des pays amis qui ont eu organiser de pareils évènements, pour que les volontaires puissent être formés l'avance'', ajoute le ministre.

Matar Ba n'a pas manqué de rappeler les besoins du Sénégal en équipements pour la préparation de ses athlètes dans diverses disciplines sportives comme le basket, l'athlétisme, les arts martiaux, etc. Il a, par ailleurs, informé que le ministère des Sports et le Cnoss seront prêts, au moins, six mois avant l'évènement, pour livrer les infrastructures devant abriter les compétitions.

Le secrétaire général du Comité olympique sportif canadien, David Schmeiker, a précisé que cet accord sera un moyen d'aider les autorités sénégalaises bénéficier des acquis et de les conserver, au nom de l'Afrique, pour d'autres échéances sportives.

OUMAR BAYO BA

Nous vous recommandons

Sport

NAPLES : Koulibaly achète un duplex Paris

Enqueteplus