LIGUE 2 - RETOUR EN FORCE DU CNEPS EXCELLENCE DE THIES : Retrouver l'élite et remettre le football thiessois sur les rails

LIGUE 2 - RETOUR EN FORCE DU CNEPS EXCELLENCE DE THIES : Retrouver l'élite et remettre le football thiessois sur les rails

Enqueteplus Il y'a 5 jours  Source

Le Cneps Excellence de Thiès a retrouvé la Ligue 2 sénégalaise cette saison. Après 4 journées, l'équipe thiessoise, la tête du classement, fait forte impression avec 4 victoires en autant de matches. Le club de la cité du Rail vise la montée en Ligue 1 et compte jouer crânement ses chances. Focus sur un club qui renaît et veut redonner au football thiessois sa place d'antan.

Le Cneps Excellence de Thiès a le vent en poupe, en ce début de saison. Solide leader de Ligue 2 (12 pts), il a aligné 4 victoires en autant de sorties. Le week-end dernier, il a poursuivi son invincibilité en éliminant (0-1) l'Union sportive de Ouakam (Uso) au premier tour de la Coupe de la Ligue. Le club du président Pape Sidy Lô, troisième représentant de la ville de Thiès (en plus d'Africa Promo Foot et Amitié Fc), veut pérenniser son séjour dans le championnat professionnel qu'il a quitté il y a cinq ans. Le Cneps Excellence compte redorer le blason du football thiessois qui n'a pu engager la moindre équipe en Ligue 1 depuis des années. Cette longue absence dans l'élite du football sénégalais s'explique, selon certains acteurs du milieu sportif thiessois, par un manque de soutien conséquent. L'année dernière, Africa Promo Foot était tout proche d'atteindre la 1re division. Mais l'équipe d'Alboury a raté le coche. Pour remettre le football de la cité du Rail sur la bonne voie, le club a revu ses ambitions la hausse avec, la clé, des objectifs spécifiques.

Selon l'entraîneur du Cneps, son équipe est prête se lancer dans cette nouvelle aventure. "Nous avons pu renforcer les secteurs offensif et défensif, parce que certains de nos joueurs sont partis l'étranger. Sur le plan physico-tactique, je peux dire que nous sommes prêts. C'est la compétition qui va déterminer le reste. En attaque comme en défense, l'équipe est équilibrée'', explique le coach Gaoussou Dramé.

Continuer la progression

Dans cette nouvelle aventure, la tâche qui attend Gaoussou Dramé et ses hommes semble immense. L'objectif est double et très clair pour 2019. D'après le coach du Cneps Excellence, il faut, tout prix, viser l'élite sénégalaise afin de redresser le football thiessois. C'est pourquoi le technicien n'exclut pas d'aller la recherche de nouveaux joueurs "beaucoup plus expérimentés'', pour renforcer le groupe déj confirmé. Dans cette dynamique, les dirigeants du club ont déj fait venir quelques joueurs de Kolda, de Mbour (notamment du Stade de Mbour, L1) et même de Dakar (comme le Guédiawaye Fc, L1). "L'année dernière, nous avons rencontré certains joueurs lors du championnat (National 1). Ces derniers nous ont séduits de par leur talent. Ils sont bons et peuvent nous valoir satisfaction cette saison. Le football thiessois a perdu ses lettres de noblesse. Il n'est pas sa place. Et c'est nous d'entamer ce travail pour faire retrouver ce football son lustre d'antan'', confie-t-il.

Pour l'ancien coach de l'Asc Thiès, le Cneps doit d'abord "chercher asseoir une base solide et batailler pour sa progression vers le sommet''.

Surmonter le manque d'infrastructures et de moyens

Le Cneps Excellence ne veut pas s'attarder en Ligue 2. La formation thiessoise vise l'accession en Ligue 1 l'issue de cette saison. Pour réaliser ce projet, il faut des moyens financiers. Car, qui dit football professionnel, dit également un budget plus conséquent. "Si l'équipe dispose de moyens financiers, je peux garantir que nous serons en Ligue 1 la saison prochaine, parce qu'on a le potentiel pour le faire. Nous avons affronté des équipes de l'élite et je sais qu'elles ne sont pas meilleures que nous'', est convaincu Dramé. Les ressources financières sont indispensables d'autant plus que le département de Thiès ne dispose pas de stade pouvant accueillir un match de Ligue 2. "Il faut louer le terrain ( Mbour) et payer le déplacement. C'est une lourde charge. Ailleurs, ce sont les maires qui octroient des subventions leurs équipes. Si on donne au Cneps Excellence cinq petits millions de de francs Cfa, je peux assurer que cette équipe-l pourrait aller en L1. Mais les autorités de la ville font la sourde oreille et c'est dommage'', dénonce le coach Dramé. Il a d'ailleurs précisé que des correspondances ont été adressées en vain qui de droit. Malheureusement, regrette le technicien, il va falloir encore "serrer les ceintures''.

Supporter du Cneps Excellence depuis le bon vieux temps, Ousmane Faye, rencontré sur l'avenue Félix Houphouët-Boigny (Escale Sud), est optimiste pour son club. "J'ai vu le Cneps jouer lors du tournoi du Parlement (qui a ouvert la saison, fin octobre dernier, Ndlr). Les joueurs ont livré une très belle prestation. Au terme de cette compétition, je me suis dit que cette équipe-l peut affronter n'importe quelle formation, dans la mesure où elle avait déj joué contre Génération Foot, As Pikine... Elle a des ambitions'', croit-il. Pour lui, le coach et les joueurs ne jouent pas pour eux, mais pour toute la ville de Thiès. Par conséquent, il invite les élus locaux et tout le public thiessois soutenir l'équipe. "Je puis vous assurer qu'avec un peu de soutien, le Cneps Excellence peut atteindre la Ligue 1 dès la saison prochaine. Car c'est un grande équipe avec des joueurs sérieux'', exalte Ousmane Faye qui s'autoproclame supporter n°1 du club fanion de la cité du Rail.

Un modèle de sélection particulier

Au Cneps Excellence, il ne s'agit point de savoir manipuler la balle pour prétendre au recrutement. Dans ce club qui a évolué en National 1 depuis longtemps, la conduite y est un élément essentiel. Le joueur a beau avoir toutes les qualités, mais pour franchir les portes du Cneps Excellence logé dans l'enceinte du Centre national d'éducation populaire et sportive, il faut se forger une bonne personnalité. "Dans notre club, il ne s'agit pas d'être talentueux tout simplement pour y accéder. On met en avant l'éducation, le savoir-vivre et enfin savoir jouer au football. Nous, nous préparons l'homme avant de préparer le footballeur. Le comportement est la première qualité chez nous'', révèle Gaoussou Dramé. Il indique qu'il y a des joueurs qui, malgré leur talent, ne pourront pas rejoindre la formation qu'il a l'honneur de diriger, cause du comportement qu'ils ont fait montre dans leur club d'origine. "Jouer au Cneps Excellence n'est pas donné n'importe qui. Nous avons besoin d'un joueur qui se respecte lui-même. Chez nous, tu ne verras jamais un joueur se coiffer en "rasta'' ou encore en "Davala'', porter une chaîne, une bagué Nous sommes très regardants l-dessus. Au-del du comportement, nous avons besoin de joueurs rigoureux qui maîtrisent la compétition. Nous ne voulons pas de ces joueurs de salon'', confie celui qui a participé la formation des internationaux sénégalais Diawandou Diagne, Ousmane Ndoye, entre autres.

GAUSTIN DIATTA (THIES)

→ Lire l'article au complet sur Enqueteplus



Nous vous recommandons

Sport

Il se fait escroquer 160 millions

Rewmi