PREMIER LEAGUE - BILAN DE LA SAISON 2019-2020 : Les aventures mitigées des Sénégalais

L'Angleterre a bouclé ses championnats de 1re et 2e divisions (celle-ci tient son tournoi de promotion pour désigner la 3e équipe qui sera promue dans l'élite). Plusieurs joueurs sénégalais ont pris part cet exercice, avec des fortunes diverses en Premier League et en Championship.

La saison 2019-20 en Angleterre est dans sa phase finale, avec le bouclage de la Premier League, ce week-end, et la Championship, jeudi dernier. Après la montée de Leeds et de West Brom en 1re division, il reste déterminer la troisième équipe qui va rejoindre l'élite l'année prochaine. Ce dernier ticket se jouera sous forme de tournoi de promotion entre Brentford, Fulham, Cardiff et Swansea, classées respectivement 3e (81 pts), 4e (81 pts), 5e (73 pts) et 6e (70 pts). C'est le moment aussi de dresser le bilan des joueurs sénégalais ayant évolué dans ces deux championnats cette saison.

Sadio Mané, au firmament avec Liverpool

La lutte a été âpre et exaltante pour la reconquête du titre de champion d'Angleterre, après 30 ans d'attente Liverpool. A la suite de 38 journées de durs labeurs, Sadio Mané et ses coéquipiers ont finalement remporté le Graal. Les Reds ont dominé le championnat de la tête et des épaules, notamment durant la période pré-pandémie de Covid-19. A la 29e journée en début mars, grâce leur victoire (2-1) face Bournemouth, ils comptaient 25 unités d'avance sur leur poursuivant Manchester City (qui comptait 57 pts). Et l'international sénégalais a été un grand artisan de la conquête du sacre. Auteur de 18 buts (7 passes décisives) une unité du meilleur buteur de Liverpool Mohamed Salah (19 buts), Sadio Mané a illuminé Anfield de sa maestria. L'ancien pensionnaire de l'académie Génération Foot a répondu présent aux grands rendez-vous de son équipe. C'est le cas, lors de la victoire (3-1) des Reds face au tenant du titre, Manchester City. Il avait scellé le sort de la rencontre en inscrivant le troisième but, la 51e mn, après ceux de Fabinho (6e) et Mohamed Salah (13e). Ce match comptant pour la 12e journée de Premier League apparait d'ailleurs comme celui du passage de témoin entre le champion sortant et le nouveau champion d'Angleterre.

Car, en dominant les Skyblues, Mané et sa bande sont passés neuf longueurs devant les hommes de Pep Guardiola. Mais cette année, l'ancien Messin n'a pas eu la chance de soulever un titre individuel. Il a manqué la course pour le Soulier d'or, récompensant le meilleur buteur de la Premier League, en faveur de Jimmy Vardy. L'attaquant de Leicester a terminé la tête du classement des buteurs avec 23 réalisations, une unité du Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (22 buts) et de l'Anglais Ings. Il faut noter que le Sénégalais a marqué un arrêt en début d'année entre fin janvier et début févier. Cette courte pause due une blessure aux ischio-jambiers l'a écarté des pelouses pour aux moins deux matches. Au plan collectif, Mané et ses coéquipiers ont manqué aussi l'occasion de rendre leur sacre beaucoup plus retentissant. Mais les protégés de Jorgen Klopp n'ont pas su battre le record de points (100) obtenu par une équipe dans la même saison, détenu par Manchester City en 2019. Ils ont également manqué celui de victoires consécutives domicile dans un même exercice (20 victoires), encore réalisé par les Citizens en 2012.

Kouyaté assure le maintien, la chute des Sarr

Crystal Palace va jouer sa huitième saison en Premier League l'année prochaine, depuis sa promotion dans l'élite du football anglais en 2013. Cheikhou Kouyaté et ses coéquipiers ont bataillé ferme pour décrocher leur ticket de maintien, en occupant la 14e place (43 pts). Les Eagles ont perdu deux places par rapport leur classement de l'exercice précédent (12e, 49 pts). Le capitaine des Lions, qui en est sa deuxième saison avec les Eagles, a pris part activement au maintien de son équipe. Solide dans l'entrejeu de Palace, Kouyaté a joué 35 matches dont 29 titularisations sous la houlette de Roy Hodgson. Il a marqué 1 but, délivré 1 passe décisive et récolté 4 cartons jaunes et aucune expulsion cette saison.

Par contre, les choses n'ont pas été aussi positives pour son compatriote de Watford, Ismaïla Sarr. La première expérience de l'attaquant sénégalais en Angleterre ne s'est pas bien passée. L'ancien joueur du Stade Rennais, qui a rejoint les Hornets l'été 2019, n'a pu empêcher la relégation de sa nouvelle formation en Championship, malgré ses 5 buts et 4 passes décisives en 28 rencontres disputées dont 22 titularisations. Watford retourne en 2e division après 5 ans passés dans l'élite.

Ismaïla Sarr va retrouver en Championship l'année prochaine, son compatriote de Bristol City (12e, 63 pts), Famara Diédhiou. L'attaquant sénégalais et son club évolueront la saison 2020-2021, pour la 6e année d'affilée, en 2e division. L'attaquant des Lions a brillé malgré la saison décevante de son équipe. Il est meilleur buteur de sa formation avec 12 réalisations et est désigné meilleur joueur de Bristol.

Par contre, le séjour en Championship n'aura été que de courte durée pour Naby Sarr et Charlton. Déj mal-en-point avant la suspension du championnat pour cause de coronavirus, l'ancien Lyonnais et ses coéquipiers n'ont pas pu redresser la pente durant les 9 dernières journées. Les hommes de Lee Bowyer ont terminé la 22e place (48 pts) et sont relégués en League One (3e division), un an après leur promotion en D2. Le défenseur sénégalais a disputé 29 matches et inscrit 3 buts pour son équipe. Il a écopé de 3 avertissements et zéro expulsion cette saison.

LOUIS GEORGES DIATTA

Nous vous recommandons

Sport

PSG : Kurzawa forfait, Verratti dans l'attente

Enqueteplus