Rachat de l'Olympique de Marseille : Boudjellal et Ajroudi reviennent la charge malgré la réticence de McCourt et Cie.

Rachat de l'Olympique de Marseille : Boudjellal et Ajroudi reviennent la charge malgré la réticence de McCourt et Cie.

Dakaractu Il y'a 1 semaine  Source
Les nombreuses sorties médiatiques pour décliner les propositions de rachat de l'Olympique de Marseille et l'assignation comparaître servie par les dirigeants phocéens n'auront pas eu raison de la ténacité des acquéreurs potentiels. En effet, l'homme d'affaires Qatari, Mohamed Ayachi Ajroudi et son collaborateur Mourad Boudjellal disent vouloir tout prix racheter l'OM. L'on se retrouverait dans une situation quasi cocasse tant l'insistance des demandeurs frise le harcèlement. Dans tous les cas, le président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud et le propriétaire du club Français, Frank McCourt n'entendent pas céder leur bien.

En dépit des nombreux rebondissements notés dans ce feuilleton de l'été, le clan Boudjellal, précisément les représentants des intérêts de M. Mohamed Ayachi AJROUDI et ses partenaires, dans une correspondance, sont revenus la charge pour réitérer la volonté du Qatari acheter et remettre sur pied l'OM. "M. Mohamed Ayachi AJROUDI et ses partenaires réaffirment avec détermination leur volonté et leur capacité acquérir l'Olympique de Marseille... Je soussigné Marc R. Deschenaux, confirme en tant que juriste financier international que nos clients ont bien cette volonté et cette capacité tant du point de vue financier que du point de vue de gestion."

Une énième charge dirigée contre le duo Eyraud-McCourt qui semble quelque peu désabusé par cette affaire dont les ramifications et autres tournures échappent encore au grand public.

Dans le document parcouru par la rédaction, il est ainsi rappelé que ces fonds étrangers si toutefois ils sont injectés, pourraient remettre d'aplomb le mythique club Français. "Leur démarche est suscitée par leur intérêt pour le sport en général, pour le football en particulier et s'inscrit dans un plus ample programme de soutien et d'investissement dans le sport et dans le football méditerranéen." Autrement dit, l'actuelle équipe dirigeante ne serait pas même de relancer l'OM.

Le communiqué disent-ils : "entend dissiper le flou engendré par les émotions médiatisées et les réactions médiatiques. Ils veulent également remettre les pendules l'heure." D'après ses conseillers juridiques et administratifs : "M. Ajroudi et ses partenaires offrent officiellement aux actionnaires actuels de racheter le Club de l'Olympique de Marseille leur prix d'acquisition, en reprenant toutes les dettes et dépenses relatives au fonctionnement du Club, dûment justifiées, qu'ils ont encourues depuis son acquisition." Une offre en or qui ne semble pas du tout taper dans l'?il de l'homme d'affaires Américain.

Mieux, ils s'engagent payer le montant nécessaire régler la solution avec l'ICFC-UEFA au sujet des pertes annuelles de ces trois dernières années, comme déj dit. "Une dernière offre qui ne serait valable que pour les dix prochains jours ouvrables. En attendant l'autre partie n'a pas encore réagi cette contre-offensive de Marc R. Deschenaux, juriste financier international en charge du dossier.

Pour rappel, l'OM a été racheté par le business man Américain Franck McCourt, en 2016, hauteur de 50 millions d'euros soit 95% des parts du club cédés par Margarita Louis-Dreyfus.

Nous vous recommandons

Sport

PSG : Kurzawa forfait, Verratti dans l'attente

Enqueteplus