REPORT DES COMPETITIONS POUR CAUSE DE COVID-19 : 2021, année du grand défi calendaire

En dehors des Coupes du monde de football et de basket-ball, toutes les autres compétitions sportives majeures: Coupe d'Europe des nations, Coupe du monde des clubs, Copa America, Jeux olympiques et Coupe d'Afrique des nations et Afrobasket auront lieu l'année prochaine. L'an 2021 va abriter les événements de 2020 reportés en raison de la progression exponentielle de la pandémie de coronavirus dans le monde.

2021 sera chargée en compétitions sportives. Elle aura la particularité d'abriter les évènements sportifs de 2020 reportés d'une année, pour cause de coronavirus (Coupe d'Europe de football, Jeux olympiques, Jeux paralympiques, Copa America) et ceux déj prévus la même année (Coupe d'Afrique des nations de football, Afrobasket masculin et féminin).

L'Union des fédérations européennes de football (Uefa) est la première organisation aménager son calendrier. Elle l'a fait le mardi 17 mars, au moment où l'Europe devenait l'épicentre de la Covid-19 détectée en Chine en décembre 2019. L'instance dirigeante du football européen a répondu favorablement au report sollicité par certains de ses membres, l'issue d'une réunion de crise consacrée l'avenir de sa plus prestigieuse compétition programmée initialement cet été dans douze pays (12 juin-12 juillet 2020). Le tournoi menacé depuis la mi-janvier trouve donc une autre place dans le calendrier: du 11 juin au 11juillet 2021. La situation était d'autant plus compliquée du fait que la compétition est organisée dans 12 pays, avec un match d'ouverture prévu Rome, en Italie, l'un des pays les plus touchés par le coronavirus. C'est le premier reporten 60 ans d'existence et quinze éditions.

"La santé de toutes les personnes impliquées dans notre discipline est la priorité'', a expliqué l'Uefa dans son communiqué."Ce changement contribuera permettre d'achever toutes les compétitions nationales, actuellement l'arrêt cause de l'urgence liée la Covid-19'', ajoute le même document. Avec ce report, l'Uefa écarte l'option d'un Euro huis clos ou bien d'une annulation entraînant une éventuelle perte d'une importante manne provenant des droits de télévision.

Le report l'année prochaine de la Coupe d'Europe des nations, souhaité par les clubs et les grands championnats européens menacés de pertes financières, risque néanmoins de créer un télescopage dans le calendrier international déj surchargé. L'Euro prévu du 11 juin au 11juillet 2021 devra en principe coïncider avec la Coupe du monde des clubs programmée du 17 juin au 4 juillet en Chine par la Fifa. Mais le président de l'Uefa, Aleksander Ceferin, a rassuré ses pairs, l'issue de leur réunion de crise. "Je voudrais remercier la Fifa et son président Gianni Infantino, qui a indiqué qu'il ferait tout ce qui est nécessaire pour faire fonctionner ce nouveau calendrier'', a indiqué le communiqué.

La Copa America, initialement prévue du 12juin au 12juillet 2020 en Colombie et en Argentine, est aussi reportée d'une année. La Confédération sud-américaine de football (Conmebol) l'a annoncé le mardi 17mars. "C'est une mesure extraordinaire, au regard d'une situation inattendue, et cela répond la nécessité d'endiguer l'évolution exponentielle du virus'', a justifié le président de la Conmebol, Alejandro Dominguez. Ce tournoi de 12 équipes nationales devrait avoir lieu du 11juin au 11juillet2021, comme l'Euro.

JO entre août et septembre 2011

La Covid-19 a aussi contraint le Comité international olympique (CIO) revoir son agenda. Le CIO a, en effet, repoussé d'un an les Jeux olympiques et les Jeux paralympiques initialement prévus en 2020 au Japon. Ainsi, les Olympiades de Tokyo auront lieu du 23 juillet au 8 août 2021. Les nouvelles dates des Jeux paralympiques ont, elles aussi, été arrêtées du 24 août au 5 septembre 2021. La décision a été prise le 30 mars dernier, l'issue d'une conférence téléphonique laquelle ont participé le président du CIO, Thomas Bach, le président du Comité d'organisation de Tokyo-2020, Mori Yoshir…, la gouverneure de Tokyo, Koike Yuriko, et la ministre en charge des Jeux olympiques et paralympiques, Hashimoto Seiko.

À l'issue de la conférence, le CIO a publié, le même jour, un communiqué sur son site dans lequel il a indiqué les motifs du report de son plus grand événement. Il s'agit de la "protection de la santé des athlètes et de toutes les personnes concernées, et contribuer endiguer le virus de la Covid-19'', la "préservation des intérêts des athlètes et du sport olympique'' et enfin "le calendrier sportif international''. Cette nouvelle programmation, renseigne la note, aura l'avantage, en plus de "limiter les perturbations que le report entraînera au niveau du calendrier sportif international'', de laisser "suffisamment de temps pour parachever le processus de qualification''.

La décision du CIO a eu des incidences sur les activités de certains de ses démembrements. C'est ce qui explique la réaction de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) après, le report des JO de 2020. L'organisation mondiale de l'athlétisme a jugé nécessaire de renvoyer d'une année ses Championnats du monde de 2021. "Flexibilité et le compromis'' doivent être de mise partir de ce jour. C'est dans ce sens qu'elle a pris l'engagement de décaler d'un an les Championnats du monde d'athlétisme de 2021 2022. "Nous travaillons actuellement avec les organisateurs des Championnats du monde d'athlétisme en Oregon pour fixer de nouvelles dates en 2022 pour la tenue de cet événement'', lit-on dans un communiqué.

La Fédération internationale d'athlétisme informe également de la tenue de discussions avec la Fédération des Jeux du Commonwealth et les organisateurs des Championnats sportifs européens''.

Afrique dans l'incertitude

Mais avant le CIO et l'IAAF, la Confédération africaine d'athlétisme (CAA) avait annoncé la couleur: les Championnats d'Afrique 2020, initialement prévus du 24 au 28 juin en Algérie, auront lieu "en mai-juin 2021'', "compte tenu de la crise sanitaire mondiale due la pandémie de Covid-19''.

La progression de la pandémie du coronavirus n'a pas épargné les compétitions africaines. La Confédération africaine de football (Caf) a récemment reporté les 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (Can-2021) prévue du 9 janvier au 6 février au Cameroun. Cette mesure compromet ainsi la tenue date échue de la plus grande compétition du continent africain délocalisée d'été (juin-juillet) en hiver (janvier-février) en début 2020. La Caf ne s'est encore pas prononcée sur un quelconque réaménagement de son calendrier. Pour l'instant, c'est le flou total sur comment l'instance faîtière du ballon rond africain compte s'y prendre pour terminer temps la phase éliminatoire qui devait se terminer en début septembre de cette année, avec la 6e journée.

Le ballon orange africain, non plus, n'est pas l'abri des perturbations de calendrier occasionnées par la crise de la pandémie du coronavirus. Les compétitions de la Fiba-Afrique (Afrobasket masculin et féminin) sont toujours maintenues l'été 2021. Mais elles pourraient subir des reports, en raison de la nouvelle programmation des JO quasiment la même période, du 23 juillet au 8 août 2021.

OUMAR BAYO BA

Nous vous recommandons