Sénégal-Algérie: 4-4-2 ou 4-3-3, quel système choisir pour venir à bout des Fennecs ?

Sénégal-Algérie: 4-4-2 ou 4-3-3, quel système choisir pour venir à bout des Fennecs ?

Leral Le 2019-07-18  Source
Le Sénégal va disputer vendredi à 19 heures, la finale de la coupe d'Afrique des nations qui l'opposera à l'Algérie. Un adversaire qui lui a infligé sa seule défaite du tournoi ( 1-0 en match de poule). Ce match dont le titre est l'enjeu devrait être à la portée des joueurs sénégalais nous expliquent nos consultants Cheikh Omar Aidara et Moustapha Sadio dans l'émission « En route pour la finale » de wiwsport.

Rapides dans le jeu, ingénieux dans la construction , Aliou Cissé devra mettre en place un dispositif solide pour venir à bout des algériens surtout dans le milieu de terrain. En l'absence de Kalidou Koulibaly, Cheikh Omar Aidara propose un système tactique 4-4-2 (losange) qui permettrait au milieu de terrain de récupérer plusieurs ballons.

4-4-2

« Il faut jouer avec deux sentinelles. Pour ce match, on a pas besoin de l'apport offensif d'Idrissa Gana Gueye. Parce qu'il faut jouer dans la prudence. Il faut fermer les espaces. Parce que si l'on se souvient de notre match perdu face à l'Algérie, la position d'Alfred nous a coûté chère. Il voyait les ballons passer sans pouvoir rien faire. Parce que nous avions joué avec qu'une seul sentinelle et ce n'est pas prudent de faire cela avec les algériens, très bons dans la cassure des lignes. On avait libéré beaucoup d'espace. »

Il faut sacrifier un attaquant

« Pour les latéraux, je mise sur Lamine Gassama sur le coté gauche et Sabaly sur le coté droit. Dans l'axe central, je propose Salif Sané à la place de Kalidou Koulibaly. Pape Abou Cissé est un joueur talentueux surtout dans la relance. Seulement pour ce match, nous jouons la coupe d'Afrique des nations, et il serait risqué d'entrer en lice un joueur qui n'a pas joué jusqu'ici. Sané et Kouyaté, ceux sont des défenseurs-stoppeurs. Ils n'ont pas cette capacité de casser les lignes, de retomber le ballon et de faire un jeu long. Ils sont bons dans le marquage. Il faut jouer avec deux sentinelles, Idrissa Gana Gueye et Pape Alioune Ndiaye. S'y ajouteront Kreppin Diatta et Henry Saivet. Il faut sacrifier un attaquant, mettre Ismaila Sarr sur le banc et aligner Sadio Mané et Mbaye Niang. »

4-3-3

Il faut changer quelque chose pour la finale, c'est la conviction du journaliste de la RTS 2 Moustapha Sadio. Meme s'il est en phase avec le système proposé par Aidara permettant d'avoir un milieu de terrain solide, il préfère la continuité avec le système 4-3-3 qui a la même configuration que celle d'Algérie avec un sentinelle. La clé du match serait donc : « Répondre au défi physique » argumente t'il. « Si les algériens nous ont battu l'autre jour, c'est parce qu'ils nous ont dominé dans l'impact physique. Ils ont commis 34 fautes avec seulement deux cartons jaunes pour dire que l'arbitrage nous a été défavorable avec ce penalty non sifflé. Donc pour cette finale, il ne devrait même pas avoir des discours tactiques de Aliou Cissé. Les joueurs doivent trouver des voies de motivation comme l'absence de Kalidou Koulibaly ou juste le fait de jouer une finale de la can. »

Ismaila Sarr pour détourner l'attention sur Sadio Mané

« Pour moi, la force du Sénégal sera surement son attaque. Donc il faut nécessairement faire jouer Ismaila Sarr. Rien que sa présence sur le terrain peut diminuer l'attention des défenseurs sur Sadio Mané. On ne doit pas laissé Sadio Mané esseulé sur le terrain. Ismaila Sarr et Mbaye Niang sont les meilleurs tireurs de cette équipe. Kreppin Diatta est un joueur très technique mais il nous sera mieux utile dans le milieu de terrain que sur le coté. On peut avoir une seule sentinelle avec PAN. »

Nous vous recommandons