20 millions de dollars de royalties musicaux volés sur YouTube

Par , publié le .

Technologie

Deux hommes auraient volé pour 20 millions de dollars de royalties musicaux sur YouTube grâce à  un stratagème bien rôdé.

Les musiciens, éditeurs et labels gagnent de l’argent via la musique qu’ils produisent au travers des royalties. Cela signifie que, chaque fois qu’une chanson est lue ou qu’un extrait de chanson est utilisé dans une vidéo, qu’il s’agisse d’un film, d’une publicité, une diffusion à  la radio, un fond sonore dans un magasin ou même diffusée en ligne, une petite somme est versée à  qui de droit pour le simple usage de la chanson. Cette règle vaut aussi sur YouTube. Avec, parfois, des arnaques.

D’ordinaire, ces royalties sont payées aux propriétaires des droits ou à  des agences de collecte, mais il semblerait que deux hommes soient parvenus à  profiter du système et à  dérober la jolie somme de 20 millions de dollars de royalties sur YouTube durant ces quatre dernières années ou presque. C’est tout du moins ce qu’indique des documents de justice faisant mention d’une entreprise répondant au nom de «Y.T.».

Bien que YouTube ne soit pas spécifiquement nommé, Gizmodo précise que, dans la mesure o๠les mêmes mécanismes de monétisation et d’identification du contenu sont ici utilisés, il y a de grandes chances qu’il s’agisse bel et bien de YouTube.

Cela étant dit, à  la fin de cette combine, les hommes ont pris contact avec une entreprise répondant au nom de «A.R.» pour aider «Y.T.» avec leurs paiements des royalties.

Les hommes disaient être envoyés par une société baptisée «MediaMuv» »“ société créée par leurs soins »“ qui détenait les droits d’un catalogue de plus de 50 000 chansons. Ils ont ensuite signé un contrat avec «A.R.» qui a identifié et uploadé la musique, ce qui leur a permis de réclamer les royalties sur ces chansons. Pour certains des titres ainsi identifiés et appartenant à  «MediaMuv», nos deux hommes sont parvenus à  collecter jusqu’à  100 000 $.

Les agents de l’IRS »“ agence du gouvernement fédéral des Etats-Unis qui collecte l’impôt sur le revenu et des taxes diverses »“ sont parvenus à  mettre la fin sur les deux hommes. Ils ont été arrêtés et s’ils sont reconnus coupables, ils pourraient encourir une peine cumulative de 37 ans de prison et jusqu’à  250 000 $ pour chaque condamnation.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)