5G : le gouvernement propose un paiement sur 15 ans, l'Arcep trouve les conditions « équilibrées »

Par , publié le .

Technologie

L'Arcep et le gouvernement ont (enfin) trouvé un terrain d'entente sur les modalités financières de l'attribution des fréquences 5G. Les opérateurspourront échelonner leurs paiements sur 4 et 15 ans suivant les cas.Décret et arrêté seront publiés au JO dans quelques jours et donneront le coup d'envoi de la procédure, qui durera 20 semaines environ.

Hier soir, l'Arcep arendu public son avis au gouvernement sur les modalités financières de la procédure d'attribution des fréquences dans la bande des 3,5 GHz pour la 5G.La situation était tendue avec un prix de réserve largement supérieur au souhaitde Sébastien Soriano, président de l'Arcep. « Les conditions permettant le lancement de cette procédure sont donc désormais réunies» et sont surtout «équilibrées» affirme cependant le régulateur.

De son côté,le ministère de l'Économie et des Financesannonce que « le gouvernement lance la procédure d'attribution des fréquences pour la 5G »… enfin presque puisqu'il faut encore attendre la publication des décrets et arrêté au JO. Ce n'est pas le premier faux départpuisqùen novembre, Agnès Pannier-Runacher(secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances) lachait : «la 5G c'est parti », alors que non.

On est donc dans la dernière ligne droite et la procédure durera 20 semaines. Elle se terminera probablement aux environ de fin mai avec l'attribution des autorisations aux opérateurs.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut