Android 14 pourrait empêcher d’installer des applications trop vieilles

Par , publié le .

Technologie

Android 14 pourrait empêcher d’installer les applications les plus vieilles. Cette protection ne concerne que le sideloading.

Android 14 pourrait empêcher d’installer les applications les plus vieilles. Cette protection ne concerne que le sideloading.

La prochaine version majeure d’Android pourrait vous empêcher d’installer de très vieilles apps dans certaines circonstances. 9to5Google a découvert du code indiquant qu’Android 14 empêchera les utilisateurs d’installer via sideloading, c’est-à -dire en dehors du Play Store, des applications qui ne ciblent pas une version minimum du système d’exploitation. Dans un premier temps, il s’agira d’empêcher l’installation de très vieilles apps, mais Google voudrait «progressivement» augmenter jusqu’à  nécessiter au moins Android 6.0 Marshmallow.

Cette initiative vise, vous l’aurez compris, à  améliorer la sécurité et la confidentialité. Les fabricants de malwares ne peuvent pas simplement cibler de vieilles versions d’Android pour éviter les mesures de sécurité mises en place dans les versions plus récentes, explique Google. La firme de Mountain View impose que les apps ciblent au moins Android 12 pour être présentes dans le Play Store. Cette mise à  jour concerne les tentatives d’installations via le web ou tout autre store alternatif.

Cette mesure ne vous empêchera pas complètement de faire tourner une app si vous le voulez vraiment. C’est en effet au fabricant de l’appareil d’activer cette protection et il y aura toujours une méthode pour l’installer ladite application via une ligne de commande. Cette nouvelle règle vise à  empêcher les utilisateurs d’installer des malwares sans le vouloir. Si vous installez via sideloading une vieille app sur un smartphone Android 14 sur lequel cette protection est activée, il y a de grandes chances que vous sachiez ce que vous faites.

Toujours est-il qu’il est évidant que Google veut aussi, avec cette nouvelle fonctionnalité, limiter le sideloading. Pour certains, c’est une raison importante dans l’achat d’un smartphone Android plutôt qu’un iPhone : vous êtes libre d’installer des apps qui ne sont pas présentes sur le store officiel. Ceci étant dit, il n’est pas surprenant que Google veuille quelque peu fermer la porte. Les fabricants de malwares utilisent souvent le sideloading précisément parce qu’il y a moins de restrictions que sur le Play Store. Un blocage des apps les plus anciennes ne mettra pas fin aux malwares, évidemment, mais cela pourrait permettre d’améliorer la sécurité générale de la plateforme.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)