Cette IA d’IBM peut prédire la progression de la maladie de Parkinson chez les patients

Par , publié le .

Technologie

Cette IA d’IBM peut prédire l’évolution de la maladie de Parkinson, pour mieux aider les médecins à  adapter les traitements de leurs patients.

L’intelligence artificielle se révèle très utile dans des domaines très variés. S’il y en a un dans lequel elle est déjà  très impressionnante, c’est la médecine, et plus précisément la pose de diagnostic. En analysant les résultats d’analyse et autres radios, les algorithmes peuvent détecter des maladies que l’oeil humain ne parvient pas à  voir. Aujourd’hui, IBM dévoile une IA permettant d’anticiper le développement de la maladie de Parkinson.

Les maladies peuvent affecter les patients de manière très différente. Cela signifie que deux personnes peuvent souffrir d’une même maladie mais avec des conséquences très différentes. L’une pourrait la voir progresser plus rapidement que l’autre, etc, ce qui signifie que les traitements doivent aussi être adaptés selon les individus et leur cas particulier.

Aujourd’hui, grâce aux efforts de chercheurs de chez JBM et de la Michael J. Fox Foundation (MJFF), une intelligence artificielle très particulière a vu le jour. Celle-ci peut prédire l’évolution de la maladie de Parkinson chez les patients. Cela signifie que, à  l’avenir, les médecins pourraient utiliser cette IA pour mieux comprendre la progression de la maladie chez leurs patients, ce qui permettrait à  terme de mieux gérer les symptômes.

Selon le communiqué d’IBM, «notre objectif est d’utiliser l’intelligence artificielle pour aider à  mieux gérer les patients et l’établissement des essais cliniques. Ces objectifs sont importants parce que, malgré la prévalence du Parkinson, les patients éprouvent des symptômes moteurs et non-moteurs très différents.» L’IA a été mise au point avec les données de plus de 1 400 patients, ce qui, selon IBM, constitue la «plus grande et plus robuste collection de données de patients de Parkinson à  ce jour».

ce jour, il n’y a toujours aucun remède connu à  la maladie de Parkinson mais le fait de pouvoir prédire comment la maladie peut progresser aidera les médecins à  garder un temps d’avance pour préparer leurs patients à  ce qui arrivera.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)