Death Stranding : cinq millions d’exemplaires écoulés, Kojima Productions est satisfait des ventes

Par , publié le .

Technologie

Kojima Productions révèle que Death Stranding s’est vendu à  plus de cinq millions d’exemplaires sur PS4 et PC.

Si certaines rumeurs fallacieuses indiquaient que Death Stranding était un véritable échec commercial au point d’être au coeur d’une brouille entre Hideo Kojima et Sony Interactive Entertainment, tout est désormais officiellement faux puisque le studio japonais Kojima Productions annonce que pas moins de cinq millions de copies se sont écoulées sur PS4 et PC. L’arrivée de la Director’s Cut d’ici le 24 septembre prochain va forcément gonfler les chiffres de vente, même si Kojima-san n’est pas forcément un grand fan de l’appellation marketing de cette version améliorée : «Un Director’s Cut dans un film est un montage supplémentaire à  une version raccourcie qui est sortie à  contrecÅ“ur parce que le réalisateur n’avait pas le droit de la monter, ou parce que la durée du film devait être réduite. Dans le jeu, ce n’est pas ce qui a été coupé, mais ce qui a été produit en plus qui a été inclus. Delector’s Plus ? Je n’aime pas trop appeler ça Director’s Cut.»

«Death Stranding étant le premier titre développé par Kojima Productions, du point de vue des ventes, il s’est plutôt bien débrouillé (.) L’élément central de Death Stranding est son Social Strand System, une fonctionnalité multijoueur asynchrone unique qui permet aux joueurs de se connecter avec d’autres gens du monde entier par le biais de diverses actions en jeu. La version Director’s Cut développera ce système et nous vous en dirons plus à  ce sujet dans les semaines à  venir«, déclare Jay Boor, directeur du marketing et de la communication. «En outre, elle comprendra également des améliorations visuelles et de performances qui tireront pleinement parti des fonctionnalités next-gen de la PS5, ainsi qu’une variété de nouveaux contenus développés depuis le début. Nous introduisons de nouvelles missions et des scénarios supplémentaires, plus d’armes, de véhicules et d’équipements. Nous avons même ajouté un mode course et des classements en ligne. L’objectif de Director’s Cut était d’introduire un nouveau contenu qui permettrait d’étendre le monde de Death Stranding tout en améliorant l’expérience de jeu et ses caractéristiques.»

Malgré les investissements de Sony Interactive Entertainment lors de son ouverture et les bonnes ventes de Death Stranding, Jay Boor affirme que le noyau de l’équipe de Kojima Productions n’a pas changé de manière significative depuis le lancement du jeu, même si, évidemment, son mode de fonctionnement a évolué : «Bien que nous nous soyons légèrement étoffés dans quelques domaines opérationnels, notre équipe est restée globalement la même en termes de taille réelle. En termes de mode de fonctionnement cependant, le studio a considérablement changé, car la pandémie a apporté de nombreux défis imprévus. Comme tout le monde, nous devons constamment nous adapter et examiner comment nous pouvons continuer à  travailler et à  construire des choses en toute sécurité.«

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)