Deathloop : Arkane Studios Lyon explique le gameplay du FPS qui joue avec le temps

Par , publié le .

Technologie

Chaque boucle temporelle est synonyme d’une nouvelle journée placée sous le signe du chaos, de la grandeur et de la débauche dans Deathloop.

Dévoilé à  l’E3 2019, Deathloop est un FPS nouvelle génération o๠deux assassins rivaux sont piégés dans une mystérieuse boucle temporelle sur l’île de Blackreef, condamnés à  répéter la même journée pour l’éternité. Dans la peau de Colt, votre seule chance de vous échapper est de mettre fin au cycle en découvrant des informations et en assassinant huit cibles clés avant que la journée ne recommence et que sa mémoire efface certains souvenirs lui permettant de progresser dans sa quête. Une impression de déjà -vu pour le héros principal ?

Le game director Dinga Bakaba d’Arkane Studios Lyon fait le point sur le gameplay de Deathloop : «Ce jeu se base sur le temps, mais votre temps n’est pas compté. Vous pouvez découvrir les choses à  votre rythme, dans l’ordre que vous voulez, pour peu à  peu créer la boucle parfaite afin de vous enfuir. Vous recommencez à  chaque boucle, mais vous ne recommencez pas de zéro. Vous pourrez conserver vos armes et aptitudes entre les boucles. Vous débloquerez aussi de nouveaux pouvoirs surnaturels et obtiendrez des informations sur vos cibles (.) Il y a encore beaucoup à  dire, par exemple sur les pouvoirs surnaturels à  débloquer. Oh, et il y a des artefacts qui modifient vos armes de façon incroyable (.) La boucle temporelle provoque l’amnésie.»

Il en dit également plus sur les cibles de Colt : «Les Visionnaires sont un groupe de scientifiques, artistes et fêtards. Mais ce sont aussi des tueurs sans pitié qui cherchent à  vivre pour toujours à  n’importe quel prix. Avec huit Visionnaires dans quatre districts de Blackreef et quatre périodes dans chaque journée. Vous ave beaucoup à  faire en 24 heures. Plus vous apprenez de choses sur vos cibles, plus il sera simple de les diriger là  o๠vous voulez. Vous n’êtes pas le seul chasseur sur l’île. Julianna est imprévisible et maline, c’est la plus puissante des Visionnaires. Elle vous tuera plus d’une fois.»

La bande-annonce dévoile du gameplay capturé sur PS5 et la chanson originale, Déjà -Vu (écrit par Sencit Music en collaboration avec l’artiste FJà˜RA), qui associe une mélodie inspirée des films d’espionnage classiques des années 1960 aux thèmes particuliers de l’île de Blackreef.

Deathloop sortira le 21 mai prochain sur PS5 (exclusivité console temporaire) et PC.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut