Notice: Trying to get property 'display_name' of non-object in /var/www/vhosts/sen360.sn/news.sen360.sn/wp-content/plugins/wordpress-seo/src/generators/schema/article.php on line 52

Disney+ augmente les tarifs de son offre sans publicité aux Etats-Unis

Par , publié le .

Technologie

Disney+ va augmenter ses tarifs aux Etats-Unis, les offres Hulu compteront aussi un peu plus cher. Quid de la France ?

Disney+ va augmenter ses tarifs aux Etats-Unis, les offres Hulu compteront aussi un peu plus cher. Quid de la France ?

Disney+ n’en a pas terminé avec ses augmentations de tarif. Durant la présentation de ses résultats financiers du troisième trimestre, le géant américain a révélé qu’il allait augmenter les tarifs de son service de streaming sans publicité aux Etats-Unis à  11 $ par mois, soit 3 $ supplémentaires par rapport à  aujourd’hui, et ce, à  compter du 8 décembre. Les utilisateurs qui souhaitent continuer de payer le même prix devront s’abonner à  l’offre avec publicité qui sera lancée le même jour. Autrement dit, l’offre avec publicité ne sera pas vraiment moins chère, il faudra simplement payer plus pour continuer de profiter de l’expérience sans interruption que les clients ont déjà .

Le géant américain a par ailleurs déclaré qu’il allait augmenter les tarifs de son offre Hulu sans publicité de 2 $, pour la faire passer à  15 $ par mois, à  partir du 10 octobre prochain. Si vous acceptez les publicités, vous paierez à  partir de cette date 8 $ par mois contre 7 $ actuellement. Une dépense de 10 $ par mois offrira Disney+ et Hulu avec de la publicité. Le pack comprenant Disney+ sans publicité, ESPN+ avec publicité et Hulu augmente de 1 $ pour passer à  15 $ par mois, mais il y a une option à  13 $ par mois pour profiter des trois services avec de la publicité. Sans publicité aucune, ce pack coà»te 20 $ par mois.

Disney n’a pas hésité à  expliciter les raisons de cette augmentation tarifaire. Bien que l’entreprise ait enregistré 14,4 millions de nouveaux abonnés Disney+ durant ce trimestre (pour un total de 221 millions sur tous les services), les pertes d’exploitation pour sa division streaming sont passées de 293 millions de dollars l’année dernière à  presque 1,1 milliard de dollars. Les coà»ts de production pour Disney+ et Hulu explosent et Disney entend bien récupérer cet argent.

Ces chiffres contrastent en tous les cas beaucoup avec ceux de son principal concurrent. Alors que Netflix prépare sa propre offre avec publicité, la plate-forme perd actuellement des clients. Elle compte sur la publicité pour relancer sa croissance là  o๠Disney espère simplement faire du profit. Si les finances de Disney sont assez délicates pour sa division streaming, Disney+ est en meilleure position. Le géant américain n’a, pour l’heure, aucunement évoqué d’augmentations tarifaires dans le reste du monde. suivre !

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)