Ghost of Tsushima Director’s Cut : l’extension àŽle d’Iki livre ses secrets

Par , publié le .

Technologie

La nouvelle aventure de Jin Sakai sera perturbée par des menaces inédites et des souvenirs troublants.

En se rendant sur l’île d’Iki, qui est accessible dès le deuxième acte de Ghost of Tsushima lorsque la région de Toyotama est débloquée, Jin va rapidement découvrir qu’une mystérieuse tribu mongole y vit depuis plusieurs années avec sa tête, une chamane vénérée du nom d’Ankhsar Khatun, connue par ses disciples comme l’Aigle. Bien plus qu’une conquérante de nations, elle se présente comme une bergère des âmes. Si mettre fin aux plans diaboliques de la khatun (titre des princesses, reines et impératrices mongoles) est l’objectif principal, le héros sera amené à  revivre d’anciennes peurs, faire face à  des traumatismes enfouis et explorer le sombre passé du clan Sakai.

Ghost of Tsushima Director’s Cut sortira exclusivement sur PS5 et PS4 à  partir du 20 aoà»t prochain.

Patrick Downs, scénariste principal chez Sucker Punch, explique comment a été développé ce contenu additionnel : «Notre version semi-fictive de l’île d’Iki est à  l’opposé complet de l’île de Tsushima. C’est une terre sauvage et anarchique pleine de pirates et de criminels, marquée par la guerre et très indépendante. Les samouraà¯s en ont perdu le contrôle depuis des décennies. Aussi doué soit-il, Jin ne peut pas affronter les Mongols seul. Il devra travailler avec (ou éviter) une clique de personnages douteux pour combattre l’Aigle. Le prix de la défaite est trop élevé. Si l’Aigle et sa tribu assujettissent Iki et obtiennent le soutien de son peuple, Tsushima et le reste du Japon seront en grand danger. Les histoires que vous trouvez sur Tsushima sont pleines d’action et d’aventure. Et il en va de même pour l’île d’Iki ! Dans son combat pour sauver Iki, Jin rencontrera des pirates et des contrebandiers, des moines fous et des grottes hantées. Il y aura de nouvelles légendes à  écouter, et de nouvelles techniques à  apprendre. Jin devra faire appel à  toutes ses compétences pour vaincre ce nouvel ennemi. Nous continuerons aussi de raconter des histoires intimes, émotives et personnelles. Des histoires à  propos de véritables personnes luttant pour se défaire de vieilles rancunes et survivre en temps de guerre. Des histoires à  propos du sentiment de se retrouver coincé entre vouloir préserver des croyances et défendre son foyer. Ce que signifie qu’être le seigneur Sakai. et être le Fantôme. Avec tout ce qu’il s’est passé cette année, ce n’est pas un hasard si nous avons voulu raconter une histoire de guérison. Et nous avions le sentiment que ça représenterait un défi poignant et unique pour Jin. Nous avons tous des blessures, du paysan le plus modeste au jito le plus puissant. Des blessures du passé que nous portons en nous. Et le problème avec les blessures, c’est qu’on ne peut les combattre ou les esquiver. Les armes des Fantômes et les techniques de samoura௠ne vous aideront pas. Une blessure peut uniquement être guérie.«

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut