Google va activer l’authentification double facteur par défaut

Par , publié le .

Technologie

Google a décidé de prendre une mesure forte pour la sécurité des comptes de ses utilisateurs. Le géant américain va activer l’authentification double facteur par défaut.

Avec la multitude de services en ligne que nous utilisons aujourd’hui, protéger ses comptes numériques est une nécessité. Utiliser des mots de passe forts est une bonne chose, mais cela ne suffit pas. L’authentification double facteur permet de rajouter une couche de sécurité supplémentaire. Google a décidé de l’activer par défaut.

Choisir un mot de passe fort est un bon moyen de protéger un compte en ligne mais il y a toujours un risque que ce mot de passe se retrouve dans la nature ou que des hackers mettent la main dessus d’une manière ou une autre. C’est pour cette raison que l’authentification double facteur est actuellement l’une des meilleures méthodes pour protéger la sécurité de ses comptes en ligne.

Des entreprises comme Google offrent souvent à  leurs utilisateurs le choix d’activer ou non cette option mais il semblerait que la firme de Mountain View souhaite aujourd’hui l’activer par défaut pour tous ses utilisateurs. Selon un communiqué, «aujourd’hui, nous demandons aux gens qui se sont engagés dans la vérification en deux étapes (2SV) de confirmer qu’il s’agit bien d’eux avec un simple tapotement sur une boite de dialogue sur leur téléphone lorsqu’ils se connectent. Bientôt, nous intègrerons automatiquement tous les utilisateurs à  ce processus 2SV si leur comptes sont configurés de manière appropriée.»

Pour celles et ceux qui se demanderaient ce que signifie «de manière appropriée», rendez-vous sur la page dédiée aux vérifications de sécurité de Google et assurez-vous que vos détails personnels soient bien renseignés, notamment le numéro de téléphone ou une adresse email secondaire que vous pourriez utiliser pour récupérer votre compte principal dans l’éventualité o๠le vôtre serait compromis, ou si d’aventure vous veniez à  oublier votre mot de passe.

Voici en tous les cas une bonne décision de la part de Google qui, on l’espère, devrait permettre de réduire le nombre de comptes compromis à  l’avenir.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut