Le Canada s’apprête à  investir des milliards pour électrifier ses transports

Par , publié le .

Technologie

Les transports ont tout intérêt à  passer à  l’électrique. Ceci est particulièrement vrai pour les transports publics. Et sur ce point, certains gouvernements sont clairement plus en avance que d’autres.

Les transports publics, comme les transports dans leur ensemble, sont à  l’aube d’une énorme révolution, celle de l’électrique. En passant nos bus, notamment, à  l’électrique, les émissions carbone seraient sensiblement diminués. Encore faut-il que les différents acteurs s’en donnent les moyens. C’est ce que vient de décider le Canada, qui s’apprête à  investir des milliards pour électrifier ses transports.

Les transports publics ne sont pas beaucoup utilisés en cette période de pandémie mais le Canada veut faire en sorte que les siens soient respectueux de l’environnement lorsque la crise sera enfin derrière nous. Le gouvernement canadien vient d’annoncer un plan d’investissement à  hauteur de 2,75 milliards de dollars canadiens, soit environ 1,82 milliard d’euros pour électrifier ses transports publics dans tout le pays sur une période de cinq ans. Parmi d’autres initiatives, cette enveloppe budgétaire servira à  acheter davantage de bus zéro émission.

Cet effort s’inscrit dans un plan plus large de 14,9 milliards de dollars canadiens (9,88 milliards d’euros) pour moderniser tout le transport public du public. Des programmes ont déjà  mis en place, permettant notamment d’acheter quelque 300 bus respectueux de l’environnement. Cela permettra au gouvernement d’atteindre son objectif d’avoir une flotte d’environ 5 000 bus zéro émission en service dans les cinq prochaines années.

Sans surprise, le gouvernement espère par ailleurs que cette initiative environnementale permettra de créer des emplois chez les fabricants de bus que sont Nova Bus, GreePower et New Flyer.

Le défi ici, bien sà»r, est d’avoir un impact significatif. Bien que la relativement faible population du Canada et sa concentration dans un nombre assez restreint de grandes villes pourrait effectivement aider à  faire des économies, rien ne saurait garantir que cette vaste initiative permettra de passer au tout électrique. Cela devrait en tous les cas donner un bon coup de pouce et un succès au Canada pourrait donner un bon exemple aux autres pays quant à  la manière de procéder pour électrifier à  leur tour leurs transports publics.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut