Les abonnés à  Twitter Blue peuvent mettre leur NFT en photo de profil

Par , publié le .

Technologie

Twitter permet aux abonnés Blue d’utiliser un NFT comme photo de profil et se lance donc sur ce marché très en vogue.

Twitter travaille quotidiennement à  améliorer l’expérience utilisateur proposée sur sa plate-forme. Cela passe par de petites nombreuses modifications et, évidemment, l’ajout de fonctionnalités un peu plus conséquentes. Aujourd’hui, Twitter ajoute une option réclamée depuis quelque temps aux abonnés Twitter Blue et entre dans la danse des NFT.

Les NFT sont de plus en plus nombreux sur le marché, de plus en plus populaires aussi, avec des transactions et des volumes toujours plus impressionnants. Aujourd’hui, Twitter annonce que les utilisateurs abonnés au programme Twitter Blue peuvent désormais afficher leur NFT comme photo de profil.

Pour celles et ceux qui ne le sauraient pas, Twitter Blue est un service d’abonnement lancé par Twitter l’année dernière. Une fois abonné, Twitter Blue offre un certain nombre de fonctionnalités supplémentaires par rapport aux utilisateurs gratuits de Twitter. L’utilisation de NFT en tant que photo de profil est donc l’un des avantages offerts aux abonnés payants.

Ce qui est intéressant avec cette annonce, c’est que Facebook et Instagram travailleraient, eux aussi, sur une fonctionnalité similaire. Twitter les aurait donc pris de court. Cela étant dit, comme toujours, n’importe qui pourra télécharger l’image du NFT et l’utiliser pour son propre profil. Mais là  n’est pas la question. Le propriétaire du NFT achète bien plus que l’image en elle-même.

Selon la vidéo ci-dessous, les utilisateurs peuvent cliquer sur le NFT pour vérifier à  qui appartient ledit NFT. Autrement dit, les utilisateurs peuvent mettre en avant qu’ils utilisent un véritable NFT et non un simple JPG, PNG ou autre. ce stade, nul ne sait si Twitter prévoit de prendre des mesures contre les utilisateurs qui utilisent les images de NFT qui ne leur appartiennent pas, mais il sera intéressant de voir comment les choses évoluent sur ce point. suivre !

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)