Les codes sources de EA FIFA 21 et du Frostbite Engine de DICE volés par des hackers

Par , publié le .

Technologie

EA a été victime de piratage. Les codes sources du jeu FIFA 21 et du Frostbite Engine (que l’on retrouve notamment dans Battlefield) ont été dérobés.

Le piratage informatique cause énormément de tort à  de nombreuses entreprises, et ce, très fréquemment. Qu’il s’agisse de demandes de rançon ou de vols de données, les conséquences peuvent être catastrophiques. Aujourd’hui, ce sont les studios Electronic Arts (EA) et DICE qui en font les frais. Les codes sources de FIFA 21 et du Frostbite Engine ont été volés.

On pourrait penser qu’une entreprise aussi importante que EA disposerait d’un budget et de ressources importantes pour développer des systèmes et autres mesures permettant d’empêcher les vols de ses licences. Et c’est d’ailleurs très certainement le cas. Cela étant dit, aucun système n’est inviolable. Les hackers d’aujourd’hui rivalisent d’outils, de talents et de techniques pour parvenir à  leurs fins.

Dans un rapport de Motherboard, on apprend que des hackers ont réussi à  s’infiltrer dans les systèmes de EA et à  mettre la main sur pas moins de 780 Go de données appartenant au studio. Parmi celles-ci, le code source de plusieurs jeux, dont le célèbre FIFA 21, et celui du moteur propriétaire Frostbite, qui est utilisé pour faire tourner des jeux comme Battlefield.

Dans un communiqué transmis à  Motherboard, un porte-parole de EA déclarait : «Nous enquêtons actuellement sur un récent incident, une intrusion dans notre réseau, suite à  laquelle une quantité limitée de code source et d’outils ont été dérobés. Aucune donnée personnelle n’a été volée et nous n’avons aucune raison de penser que cela présente un risque quelconque pour la vie privée des joueurs.» L’entreprise affirme aussi avoir procédé à  des améliorations de sa sécurité et ne s’attend pas à  un impact négatif sur ses affaires.

Il n’y a pas si longtemps, c’est le studio CD Projekt qui était piraté. Les codes sources de plusieurs jeux, dont Cyberpunk 2077, étaient alors dérobés. Les hackers avaient demandé une rançon à  l’entreprise mais celle-ci aurait refusé. Le code source du jeu s’était retrouvé mis aux enchères quelque temps plus tard.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut