Notice: Trying to get property 'display_name' of non-object in /var/www/vhosts/sen360.sn/news.sen360.sn/wp-content/plugins/wordpress-seo/src/generators/schema/article.php on line 52

Les NFT arrivent sur Instagram dans une centaine de pays (mais pas en France)

Par , publié le .

Technologie

Les NFT arrivent sur Instagram, une centaine de pays sont concernés (mais pas en Europe). Un web3 qui ne cesse d’intéresser les géants de la tech.

Les NFT arrivent sur Instagram, une centaine de pays sont concernés (mais pas en Europe). Un web3 qui ne cesse d’intéresser les géants de la tech.

Cela fait un peu plus d’un mois que Meta a dévoilé son intention d’implémenter les tokens non fongibles (NFT) sur Facebook. Aujourd’hui, Mark Zuckerberg a annoncé que les utilisateurs de plus d’une centaine de pays peuvent exposer aux yeux du monde leurs NFT sur Instagram.

Depuis mai dernier, seuls certains utilisateurs américains avaient la possibilité de profiter de cette option, un test très limité mené par la plate-forme. Désormais, des entreprises et utilisateurs d’Asie-Pacifique, du Moyen-Orient, d’Afrique et des Amériques peuvent en profiter aussi. L’Europe devra donc attendre encore un peu.

Selon le tweet de Meta qui annonce la nouvelle, les wallets de Coinbase et de Dapper devraient être pris en charge, tout comme les NFT de la blockchain Flow. Autrement dit, pour le moment, sont concernés, outre les deux premiers wallets, les portefeuilles Rainbow, MetaMask et Trust Wallet.

Pour profiter de cette fonction, rien de plus. Les utilisateurs souhaitant afficher un NFT sur le réseau doivent connecter leur wallet pour prouver qu’ils sont bien propriétaires dudit NFT. Celui-ci contiendra plusieurs informations d’authentification, dont le nom de son créateur. noter, Meta a précisé qu’elle investira encore davantage dans les énergies renouvelables pour compenser les émissions relatives aux NFT et à  la technologie blockchain.

Meta n’est pas la seule entreprise à  se lancer dans le web3, pour elle et pour ses utilisateurs. Twitter permet depuis quelque temps d’afficher des NFT en photo de profil, avec une certification visible sous la forme d’un hexagone, et qui donne accès aux métadonnées du NFT. YouTube, quant à  elle, est plus prudente, pour ne pas se mettre à  dos sa communauté. Récemment, elle annonçait que les créateurs de contenu pourraient bientôt vendre leurs vidéos sous forme de NFT. Reddit, enfin, a annoncé il y a peu le lancement d’une place de marché dédiée aux NFT via la sidechain Polygon (MATIC).

Si le web3 est assurément très prometteur, les initiatives actuelles des différentes plates-formes ne sont pas toutes de francs succès. La branche Reality Labs de Meta a par exemple enregistré une perte de presque 3 milliards de dollars le trimestre dernier. Et pour Vitalik Buterin, créateur d’Ethereum (ETH), «tout ce que créerait Facebook à  ce stade serait voué à  l’échec».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)