Microsoft travaillerait sur un MMORPG basé sur le cloud

Par , publié le .

Technologie

Microsoft travaillerait sur un MMORPG basé sur le cloud avec un concept de complexité variable selon l’appareil.

Ce n’est plus un secret pour personne depuis longtemps maintenant, Microsoft est très intéressé par le cloud gaming. Le géant américain a déjà  sa plate-forme Project xCloud qui permet aux joueurs de streamer leurs jeux Xbox sur leur console ou leur ordinateur mais il semblerait que la firme de Redmond réfléchisse sérieusement à  l’idée de développer un MMORPG basé sur le cloud, avec un concept qui pourrait être très intéressant.

L’information a été initialement révélée par Jez Corden dans le podcast The xbox Two, et aujourd’hui, un certain nombre de détails supplémentaires concernant ce MMO, qui serait baptisé Pax Dei, ont fait surface grâce à  un rapport de VentureBeat.

En faisant de ce jeu un jeu basé sur le cloud, cela signifie qu’il sera jouable sur n’importe quelle plate-forme, ou presque, qu’il s’agisse d’un smartphone, d’une tablette, d’un ordinateur ou d’une console. Cela étant dit, le rapport laisse entendre que Microsoft voudrait inclure une complexité d’échelle. Autrement dit, selon l’appareil que vous utilisez, la complexité des mécaniques de jeu pourrait varier.

Par exemple, si le jeu détecte que le joueur joue via un smartphone, le système pourrait partir du principe qu’il est à  l’extérieur et/ou en déplacement et donc qu’il ne cherche pas nécessairement à  participer à  un raid. Le jeu pourrait alors plutôt proposer de réaliser des actions assez simples et peu chronophages comme le craft ou la récolte de ressources. Si le système détecte que le joueur joue depuis un PC ou une console, par contre, alors les fonctionnalités et mécaniques plus complexes pourraient être proposées.

Le jeu serait développé avec le développeur finlandais Mainframe Industries et l’objectif premier serait d’aboutir à  un framework des «meilleures pratiques». Nul ne sait quand ce jeu pourrait voir le jour, si tant est qu’il voie le jour, évidemment, mais il faut reconnaître que le concept est très intéressant.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)