Need for Speed : Criterion Games met en pause le développement pour aider DICE sur Battlefield

Par , publié le .

Technologie

La sortie du nouveau Need for Speed de l’éditeur américain Electronic Arts est officiellement reporté à  2022.

Entre les mains de Criterion Games depuis maintenant plusieurs mois, la licence Need for Speed va finalement manquer la première année de commercialisation de la nouvelle génération de consoles car les suédois de Digital Illusions Creative Entertainments (DICE) ont fait appel au studio britannique en renfort pour livrer le nouveau Battlefield dans les temps. Ce dernier est d’ailleurs décrit comme une lettre d’amour aux fans de la licence et du genre FPS.

Durant le dernier bilan financier d’Electronic Arts, le président Andrew Wilson sous-entendait qu’une présentation aurait lieu très bientôt : «Notre prochaine expérience Battlefield marquera un retour à  la guerre militaire totale. Le jeu tire pleinement parti de la puissance des nouvelles consoles pour donner vie à  des batailles immersives et massives avec plus de joueurs que jamais. Avec des cartes d’une ampleur sans précédent, la prochaine édition de Battlefield prend toute la destruction, le nombre de joueurs, les combats de véhicules et d’armes pour lesquels la licence est connue pour l’élever à  un autre niveau. Le jeu est en avance sur nos échéances internes. Nous le dévoilerons au printemps et proposerons une expérience Battlefield marquante pour la période des fêtes de fin d’année 2021.»

Laura Miele, directrice des studios d’Electronic Arts, explique pourquoi Need for Speed ne verra le jour qu’en 2022 sur PS5, Xbox Series X, Xbox Series S et PC : «Le développement de Battlefield se passe bien. L’équipe a travaillé incroyablement dur, ils ont poussé fort l’année dernière, et oui, nous avons travaillé depuis la maison. Et c’est dur, c’est dur de faire des jeux à  domicile, et l’équipe de DICE est un peu fatiguée. Nous avons un grand jeu et un potentiel incroyable avec celui-ci. Nous jouons pour gagner ; nous jouons pour mettre sur le marché un grand jeu Battlefield. Il est impossible que nous ayons pris une telle décision sans inclure Criterion et en discuter d’abord avec eux, ainsi que de l’impact qu’ils pourraient avoir sur Battlefield. Ils ont travaillé sur Star Wars Battlefront, ils ont travaillé sur Battlefield, et ils ont un partenariat de collaboration très étroit avec DICE. Je suis vraiment sà»r que ce sera une victoire assez positive pour eux.«

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut