Qualcomm annonce un nouveau SoC, le Snapdragon 870

Par , publié le .

Technologie

Qualcomm est un acteur incontournable du paysage mobile, avec ses puces présentes dans de très nombreux smartphones. Pour ce faire, le géant multiplie les produits année après année.

Qualcomm est un incontournable de l’industrie mobile. Ses SoC sont présents dans la majorité de nos smartphones, à  raison. Et pour conserver sa place, le géant américain se doit de sortir très régulièrement de nouveaux produits, et ce sur différents segments de gamme. Aujourd’hui, voici le Snapdragon 870, légèrement plus abordable que le très haut de gamme.

Le SoC Qualcomm Snapdragon 888 sera très certainement la puce de premier choix pour les smartphones flagship de cette année 2021. Cela étant dit, Qualcomm introduit aujourd’hui une nouvelle puce, laquelle devrait être légèrement moins onéreuse à  fabriquer et de fait se retrouver dans des appareils moins performants, et moins chers, que ceux équipés du Snapdragon 888.

Cette nouvelle puce est baptisée Snapdragon 870. Si l’on se base sur la nomenclature, il semblerait qu’il s’agisse d’une mise à  jour du Snapdragon 865+ de l’année précédente. Laquelle était déjà  une version améliorée du Snapdragon 865. Cela étant dit, à  part le nom, il ne semble pas y avoir beaucoup de différences par rapport au 865+.

Ce Snapdragon 870 utilise le même GPU Adreno 650 et le même modem 5G X55. La principale modification provient de la vitesse d’horloge du CPU Kryo 585 qui, au lieu des 3,1 GHz du 865+, passe à  3,2 GHz. Difficile de savoir si les utilisateurs constateront une vraie différence avec ces 100 MHz en plus.

Voilà  en tous les cas qui ressemble à  un lancement assez étrange mais l’on comprend facilement pourquoi. Le Snapdragon 888 est fabriqué en 5 nm, processus qui est normalement plus onéreux que celui utilisé pour les autres puces. Le 870 semble quant à  lui toujours fabriqué en 7 nm, son coà»t de production devrait donc être plus contenu, tout en offrant de meilleures performances que ce que proposent les flagships de 2020.

Selon Qualcomm, des smartphones de OnePlus, Xiaomi, OPPO, Motorola et iQOO devraient en profiter très bientôt.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut