Sledgehammer Games est en charge du Call of Duty next-gen d’Activision

Par , publié le .

Technologie

Le nouveau Call of Duty développé par Sledgehammer Games sortira dans le courant de l’année.

Avec l’aide d’une nouvelle équipe basée à  Toronto au Canada, le studio Sledgehammer Games et ses filiales basées à  Foster City (USA) et à  Melbourne (Australie) s’occupent depuis plusieurs semaines du développement d’un Call of Duty dédié aux consoles next-gen et attendu pour cette année. Pour mémoire, depuis la sortie de Call of Duty : WWII en 2017, Sledgegammer Games n’a rien produit et a perdu ses cofondateurs Glen Schofield et Michael Condrey. L’un s’occupe d’un projet lié à  l’univers de Playerunknow’s Battlegrounds tandis que l’autre travaille sur une nouvelle licence avec 31st Union (anciennement 2K Silicon Valley).

«Nous sommes particulièrement enthousiasmés par la sortie d’un Call of Duty premium cette année. Le développement a été confié au studio Sledgehammer Games, le jeu est très prometteur et est en bonne voie pour une sortie à  l’automne«, a déclaré Daniel Alegre, président et directeur des opérations d’Activision Blizzard. «Il s’agit d’une expérience conçue pour la nouvelle génération de consoles avec des visuels époustouflants dans les modes de jeu campagne, multijoueur et coopératif, conçue pour s’intégrer à  l’écosystème COD existant et l’améliorer. Nous avons hâte de partager plus de détails avec la communauté.»

Après avoir revisité la Guerre Froide dans Call of Duty : Black Ops Cold War, la licence d’Activision pourrait réinventer l’histoire avec Call of Duty : WWII Vanguard o๠la Seconde Guerre mondiale ne se serait pas arrêtée en 1945. Au début du projet, la campagne devait se passer durant la Guerre de Corée, mais les plans ont changé pour partir sur une suite spirituelle de Call of Duty : WWII. Les sources d’Eurogamer valident d’ailleurs le titre Call of Duty : WWII Vanguard relayé par l’insider ModernWarzone, mais assurent qu’il se déroulera dans un cadre traditionnel de la Seconde Guerre mondiale.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut