Telegram enregistre 25 millions de nouveaux utilisateurs en 72 heures

Par , publié le .

Technologie

Depuis l’annonce de lier profondément Facebook et WhatsApp, nombre d’utilisateurs sont allés voir ailleurs ou cherchent une alternative. Telegram est l’une d’entre elles.

quelque chose malheur est bon, dit-on souvent. L’adage se vérifie aussi dans le monde impitoyable de la tech. Alors que Facebook a bien du mal à  convaincre les utilisateurs de WhatsApp que sa plate-forme n’est pas aussi nuisible qu’ils ne pourraient le penser, nombre d’entre eux veulent aller voir ailleurs. Les alternatives ne manquent pas et la situation profite notamment grandement à  Telegram.

En annonçant que WhatsApp allait partager ses données avec Facebook, c’est un vrai vent de panique qui a soufflé chez les utilisateurs de la plate-forme de messagerie instantanée. Ceux-ci ont commencé à  s’inquiéter du genre de données qui seraient effectivement partagées et des implications pour leur vie privée. Certains ont décidé de migrer sur une autre plate-forme »“ Signal, notamment, propulsée par un simple tweet d’Elon Musk -. Tout aussi centré sur la vie privée, Telegram profite de la passe délicate dans laquelle se trouve WhatsApp.

Plus précisément, selon un tweet émanant du compte officiel de Telegram, la plate-forme affirme avoir enregistré durant les 72 dernières heures, le chiffre impressionnant de 25 millions de nouveaux utilisateurs. Pas mal, non ? Cela permet au service de dépasser la barre symbolique des 500 millions d’utilisateurs actifs.

Cela étant dit, WhatsApp a depuis lors clarifié la situation quant aux modifications de sa politique de gestion des données pour les utilisateurs. S’il fallait résumer, nous dirions que simplement que la plate-forme affirme ne pas pouvoir lire vos messages, que ce soit dans les conversations à  deux ou en groupe, dans la mesure o๠celles-ci sont chiffrées. Parmi les fausses informations qui ont aussi circulé, WhatsApp explique ne pas analyser les contacts avec qui vous échangez ni vos appels audio/vidéo.

Il semblerait que ces changements impactent davantage les comptes professionnels et les personnes qui interagissent avec des entreprises. Ces données seront semble-t-il utilisées pour améliorer l’expérience utilisateur et créer des publicités davantage personnalisées.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut