The Matrix : Resurrections, une sensation de déjà -vu

Par , publié le .

Technologie

« Le déjà -vu est généralement un bug dans la Matrice. à‡a arrive quand ils modifient quelque chose. »

A travers une courte et mystérieuse bande-annonce, Warner Bros Pictures met en perspective The Matrix : Resurrections avec les précédents opus de la trilogie originale des soeurs Wachowski. On peut notamment y voir un chat noir, la naissance dans la Matrice, une nouvelle version du Mérovingien (Lambert Wilson), un agent qui muselle la bouche d’un personnage encore inconnu (Jonathan Groff) comme lors du premier film avec l’interrogatoire de Neo face à  l’agent Smith ou encore une nouvelle attaque des Machines.

Le quatrième film de la franchise Matrix se déroule 20 ans après les événements de Revolutions. Neo (Keanu Reeves) mène une vie apparemment ordinaire en tant que Thomas A. Anderson à  San Francisco, o๠son thérapeute lui prescrit des pilules bleues. Ni lui ni Trinity (Carrie-Anne Moss) ne se reconnaissent. Par la suite, cependant, Morpheus (Yahya Abdul-Mateen II, reprenant le personnage de Laurence Fishburne) lui offre la pilule rouge et lui ouvre à  nouveau l’esprit au monde de la Matrice.

La sortie de The Matrix : Resurrections dans les salles obscures est planifiée pour le 15 décembre prochain.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)