Twitter va bloquer et rendre muet automatiquement les comptes abusifs

Par , publié le .

Technologie

Comme n’importe quelle plate-forme de media social, Twitter se doit d’agir, dans une certaine mesure, contre les comptes abusifs. De nouveaux outils arrivent pour faire le ménage.

Facebook, Twitter, même combat. Avec leurs millions d’utilisateurs, ces plates-formes doivent lutter contre les abus au quotidien. Cela passe principalement par empêcher les contenus haineux, dangereux et autre de prendre place. Aujourd’hui, Twitter annonce l’arrivée prochaine d’une nouvelle fonctionnalité automatique pour empêcher ces comptes abusifs de sévir.

Si quelqu’un vous envoie des messages de harcèlement ou violents, de quelque manière que ce soit, sur Twitter, vous pouvez bloquer l’expéditeur. Malheureusement, c’est une action manuelle et si vous avez beaucoup d’abonnés, le processus peut être très long et très fastidieux. Cela devrait bientôt changer dans la mesure o๠Twitter s’apprête à  bloquer et à  rendre muet ces personnes pour vous, automatiquement.

Dans la présentation Twitter Analyst Day, l’entreprise a annoncé qu’elle allait bientôt déployer un nouveau «mode sécurité». Avec cette fonctionnalité activée, les utilisateurs n’auront plus à  bloquer et à  rendre muet manuellement ce genre de comptes, Twitter le fera pour vous.

Selon le communiqué de Twitter, il est question de «bloquer automatiquement les comptes qui semblent violer les règles d’utilisation de Twitter et de rendre muet les comptes qui peuvent proférer des insultes ou des remarques haineuses.» Le tri sera basé sur les comptes qui peuvent déjà  avoir été déclaré comme abusif ou responsables de spam, par exemple, et en plus de se voir bloqués ou muets, la plate-forme limitera aussi ces comptes dans leurs possibilités d’interagir avec vous pendant 7 jours.

Ces dernières années, Twitter a tenté plusieurs méthodes pour combattre les abus, quels qu’ils soient, sur sa plate-forme. Plus récemment, le réseau de microblogage ressuscitait la fonctionnalité de vérification des messages à  l’envoi, pour éviter que les utilisateurs ne publient des messages qu’ils pourraient regretter juste après. Cela devrait permettre de diminuer les disputes et autres abus via tweets interposés.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut