Un YouTuber fabrique le tout premier iMac doté d’une puce Apple Silicon M1

Par , publié le .

Technologie

Maintenant qu’Apple a introduit ses premières machines équipées d’une puce Apple Silicon, en l’occurrence M1, il ne fait aucun doute que tout le catalogue va y avoir droit. La prochaine sera probablement l’iMac. Un YouTuber n’a pas attendu Apple.

Apple travaillait depuis de très longues années sur la conception et la fabrication de son propre processeur. Le lancement fut organisé en grande pompe et les premières machines à  disposer d’une telle puce Apple Silicon, M1 pour la toute première, ont reçu des critiques très prometteuses. La firme de Cupertino a cela dit encore beaucoup de travail pour en équiper tous les produits de son catalogue. L’iMac y aura droit, sans nul doute, mais un YouTuber n’a pas attendu Apple.

Apple devrait lancer un nouvel iMac très prochainement, un iMac qui devrait être propulsé par l’une de ces nouvelles puces, M1 ou une autre de la jeune famille Apple Silicon. Cela étant dit, un YouTuber du nom de Luke Miani a pris la firme de Cupertino de court en dévoilant le tout premier iMac équipé d’une puce Aple Silicon. Comment ? Tout simplement en réalisant une transplantation, la transplantation d’un Mac mini M1 dans un vieil iMac.

Selon Luke Miani, il semblerait que la carte-mère du Mac mini soit si petite qu’il soit extrêmement facile de la faire entrer dans le châssis de l’iMac sans modifier quoi que ce soit. Notre homme a ensuite pris un adaptateur HDMI display pour la connecter au connecteur écran de l’iMac. Cela revient donc à  utiliser l’iMac comme un écran plus qu’autre chose.

Cela étant dit, le fait que le Mac mini puisse entrer facilement dans le châssis de l’iMac donne parfaitement l’illusion d’un iMac équipé d’une puce M1. Cependant, cette transplantation est loin d’être parfaite. Pour commencer, l’écran de l’iMac 2011 utilisé offre une résolution relativement faible.

Deuxièmement, dans la mesure o๠le Mac mini représente le cÅ“ur de cette machine, le fait qu’il soit dissimulé dans le châssis de l’iMac signifie que pour allumer ou éteindre l’ordinateur ou pour accéder aux ports du Mac mini, il faut retirer le panneau arrière de l’iMac. Cependant, c’est un projet assez sympathique. Si vous avez un peu de temps devant vous, et un vieil iMac et un Mac mini M1 sous la main, vous pouvez suivre les étapes de la vidéo de Luke Miani ci-dessous.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut